27.09.2020
Nouvelle de 17 h Voyageur au grand cœur

Voyageur au grand cœur

Un membre du Club Optimiste de Pointe-au-Père, Bernard Labrecque, fait preuve d’un grand dévouement en participant au programme Voyage de Rêve d’Air Canada pour des enfants démunis et défavorisés.

Une vingtaine d’enfants des régions de Québec, de la Beauce et du Bas-Saint-Laurent étaient au nombre des 200 jeunes de 6 à 12 ans qui ont pu goûter à l’expérience du Voyage de Rêve annuel d’Air Canada, au début du mois. Un vol en partance de Montréal a conduit les jeunes et leurs accompagnateurs à Disneyworld, à Orlando, en Floride. Monsieur Labrecque est parti de Rimouski en voiture, a cueilli des participants au passage et a pris l’autobus depuis Québec vers l’aéroport de Montréal, via Trois-Rivières.

« Voyage de Rêve a été lancé en 1983 à Toronto. Ce sont des bénévoles membres et retraités du personnel d’Air Canada et d’autres organismes collaborateurs, dont les clubs Optimiste, qui l’organisent. Des dons, collectes de fonds et diverses activités assurent en tout et partout, avec Air Canada, le financement de l’aventure. Le voyage dure trois jours, incluant la journée au parc d’attractions et deux journées de déplacements et de formalités », précise monsieur Labrecque.

Épanouissement

Ce dernier est un retraité de L’Institut Maurice-Lamontagne qui souhaite poursuivre, en participant au programme, son implication auprès des jeunes, en conformité avec les valeurs d’aide à la jeunesse des clubs Optimiste.

« C’est un peu comme Rêves d’Enfants, sauf que Voyage de Rêve ne s’adresse pas à des enfants très malades ou en fin de vie, mais soit à des jeunes qui ont soit vécu de graves épreuves pendant leur enfance jusque-là, soit qui sont défavorisés aux plans physique ou mental. Ce qui m’incite à m’impliquer avec eux, c’est qu’ils puissent s’épanouir en participant à cette aventure. Si c’est enrichissant pour les enfants, c’est valorisant pour moi », déclare Bernard Labrecque.

Complicité

Celui-ci rappelle que c’est la collaboration entre les clubs et membres Optimiste de Pointe-au-Père et de Mont-Joli que des bénévoles et enfants de la région peuvent participer à ce programme. Il note aussi la participation de tous les clubs.

« Rita, la conjointe de Gaétan Pineau, bien connu pour son implication à Sainte-Luce, travaillait pour Air Canada. Le lien s’est fait là avec le Club Optimiste. Jean Laroche s’en est occupé pendant une bonne période et de mon côté, j’ai participé à la relance du programme dans la région en 2018. Les clubs de la région et de la province proposent les candidatures, qu’ils établissent en collaboration avec les organismes avec lesquels ils sont en relation. »

Le voyage coûte environ 800 $ par enfant et par accompagnateur. On suit la règle d’un adulte responsable pour deux enfants. Ceux-ci ne sont jamais laissé seuls.

« Pas une minute! Nous les accompagnons partout, même aux toilettes! », lance monsieur Labrecque en riant.

Monsieur Labrecque propose aux parents intéressés par le sujet de communiquer avec lui par courriel à bernard.labrecque@globetrotter.net.

Bernard Labrecque, à droite, en compagnie de trois autres adultes accompagnatrices et d’un groupe de participants. Notez les chandails identiques pour éviter les discriminations. (Photo: courtoisie)

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×