06.06.2020
COVID-19 Une héroïne sur la ligne de front

Une héroïne sur la ligne de front

Inhalothérapeute et bénévole pendant la pandémie

On entend souvent que la pandémie de la COVID-19 qui sévit actuellement nous permettra de découvrir à la fois ce qu’il y a de plus beau et parfois de moins beau chez l’être humain.

Le journal le soir poursuit donc son initiative de mettre en lumière des histoires extraordinaires qui sont écrites par des personnes qui ne cherchent absolument pas les feux de la rampe.

C’est le cas de Mireille Bourgeois de Rimouski dont l’histoire n’a absolument rien de banal. Le journal le soir est tombé par hasard sur elle alors qu’elle faisait du bénévolat en livrant des commandes d’épicerie à des personnes âgées dans le secteur du District Terrasse Arthur-Buies.

Altruisme exemplaire

L’auteur de ces lignes lui a demandé si on pouvait lui faire un petit clin d’œil dans notre journal. Après une petite hésitation, elle finit par dire oui. À notre plus grande stupéfaction, nous avons appris qu’en plus de faire preuve d’altruisme, madame Bourgeois était aussi inhalothérapeute au Centre hospitalier de Rimouski.

En ces temps difficiles, tout cela mérite notre admiration, car on ne peut pas être plus sur la ligne de front que cela, elle qui a et aura à côtoyer de très près dans son travail les personnes qui éprouvent des symptômes reliés à la COVID-19. Le journal le soir félicite Mireille Bourgeois, qui de par son métier dans la situation actuelle, était déjà considérée par plusieurs comme une héroïne, voilà maintenant qu’elle repousse encore plus loin la frontière de l’abnégation de soi.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×