18.09.2020
Actualités Océanic D’Artagnan Joly fera sa rentrée face au Phoenix

D’Artagnan Joly fera sa rentrée face au Phoenix

Serge Beausoleil apportera un changement significatif à son alignement jeudi soir alors que l’Océanic recevra le Phoenix de Sherbrooke.

Il a confirmé, mercredi, qu’il va y insérer D’Artagnan Joly, son joueur de 20 ans excédentaire du début de saison. Ça signifie qu’il devra en retirer un qui sera Vincent Martineau ou Jeffrey Durocher. Deuxième meilleur pointeur du circuit, Cédric Paré apparait comme un intouchable dans ce jeu de chaise musicale puisqu’il pourrait y avoir une alternance en fonction des performances et des blessures.

« J’ai bien expliqué à nos 20 ans que ce n’est pas une décision contre eux, mais nos opérations hockey pensent que c’est un bon moyen de donner une opportunité à un joueur qui ne l’a pas eue depuis le début de la saison », souligne Beausoleil au sujet de Joly qui a récolté 19 points (7-12) dans ses 9 derniers matchs avec Trenton, dans le junior A en Ontario.

L’entraineur-chef s’est insurgé contre les commentaires d’amateurs sur le web concernant Joly. « J’ai entendu dire qu’il s’est fait un peu varlopé sur les médias sociaux. Je trouve ça pas mal triste de s’attaquer à des jeunes de 19 et 20 ans gratuitement. Je vais me rendre disponible pour répondre à tous les détracteurs de nos joueurs. Si vous avez quelque chose à leur dire, je vais vous donner du temps. On va permettre à ces gens-là qui se cachent derrière leur clavier de venir nous dire ce qu’ils pensent. Je vais leur expliquer les choses. Si ça ne fait pas leur affaire, qu’ils restent chez eux, qu’ils arrêtent de vilipender des kids de 17, 18, 19 et 20 ans. Ils ne méritent pas un pareil traitement, ce ne sont pas des professionnels, nos joueurs. Le gars (D’Artagnan Joly) n’a pas encore donné un coup de patin avec nous cette saison et on le vilipende. Je trouve ça triste et bas et à la rigueur, pas très respectueux. Ils vont m’avoir en face, ils pourront me dire ce qu’ils pensent et on va respecter ça. Ce sera beaucoup plus respectueux que ce qui se passe sur les réseaux sociaux. D’Artagnan mérite d’avoir sa chance. »

Rappelons que Joly avait décidé de quitter l’Océanic à la fin de septembre n’acceptant pas de jouer le rôle de 4e joueur de 20 ans. Il est allé reprendre confiance dans la Ligue junior A de l’Ontario.

Au quotidien Le Droit, il a déclaré prendre la direction de Rimouski bien déterminé à prouver sa valeur. « Ma deuxième chance, je l’ai maintenant. J’ai huit matchs devant moi jusqu’à Noël pour aider l’équipe et montrer ma valeur. Je compte bien en profiter. On va me donner la chance de jouer avec des joueurs exceptionnels. Je ne m’y attendais pas à ce moment-ci de l’année », a-t-il dit au journaliste Jean-François Plante du quotidien de l’Outaouais dans l’édition de mercredi.

Joly, qui était attendu à Rimouski mercredi soir, prendra la place de Dmitry Zavgorodniy, blessé, sur le trio d’Alexis Lafrenière et Cédric Paré, ce qui signifie qu’il aura l’occasion de mettre à profit ses habilités offensives.

Pour ce qui est de l’adversaire de l’Océanic jeudi soir, il en sera un de taille. « Sherbrooke, c’est une machine de guerre qui se pointe chez nous. Une équipe avec beaucoup de vitesse. La gestion de la rondelle sera très importante », a dit Beausoleil.

Le Phoenix a récolté pas moins de 42 points sur 50 depuis le début de la saison en vertu d’un dossier de 20-3-2-0. Il est au sommet du classement général de la LHJMQ. Il est également classé no 1 parmi toutes les équipes de la Ligue canadienne de hockey.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×