28.10.2020
Nouvelle de 19 h Zachary la mine d’or !

Zachary la mine d’or !

La recrue de l'Océanic a déjà 24 buts à son dossier

Zachary Bolduc comble toutes les attentes, et même davantage, depuis son arrivée quelque peu tardive avec l’Océanic de Rimouski, en octobre dernier.

Il avait tenté le flirt américain avant de décider, quelques semaines plus tard, de joindre l’Océanic qui l’avait repêché en première ronde, en juin 2019. À 16 ans seulement, il affiche déjà 24 buts au compteur, et 35 points en 40 parties. Il est fréquent de le voir travailler sur le premier trio de son équipe, fait partie de la première unité du jeu de puissance et voit de plus en plus de glace en désavantage numérique.

« Ça va bien, mais j’essaie de travailler sur ma constance, de conserver ma même qualité de match. Ça fait partie de mon apprentissage. Mes entraineurs sont là pour me donner des conseils pour m’aider à garder mon niveau de jeu », raconte-t-il.

Ses 24 buts lui donnent le premier rang dans cette colonne parmi les recrues du circuit. 

« J’essaie de ne pas trop mettre l’emphase sur ça, l’important, c’est que l’équipe demeure sur le chemin de la victoire », poursuit-il.

Bolduc est d’ailleurs un joueur-clé de la formation de Serge Beausoleil. « On a une équipe remplie de joueurs talentueux et c’est plaisant d’en faire partie. Je suis très heureux à Rimouski avec un bon groupe d’entraineurs. On a réussi à battre de grosses équipes récemment, même avec plusieurs absents. Ça prouve qu’on a vraiment du potentiel et qu’on peut faire un bon bout de chemin en séries », mentionne-t-il.

Élogieux et exigeant 

Serge Beausoleil se fait élogieux envers son jeune joueur, mais il s’assure que le message passe. « Je suis exigeant avec lui, car pour moi, Zachary est une mine d’or. Il a du talent, patine de façon fluide et a un très bon lancer. Il peut améliorer la connaissance de sa partie, mais il n’a que 16 ans. Il y a tellement de possibilités dans son développement et il est plaisant à diriger. Tu peux avoir une conversation avec lui, il est intelligent », souligne l’entraineur-chef qui a refusé de mettre son nom dans les discussions avec ses homologues dans ses discussions pour des transactions durant le temps des Fêtes.

Beausoleil ne s’arrête pas à la production de son no 15. « À 24 buts, c’est intéressant, mais je veux qu’il évite de se trouver trop bon. Il peut mettre plus de hargne dans ses batailles à un contre un pour la possession de la rondelle. Il est déjà un joueur important pour nous et je vais continuer de le pousser. Il sait qu’on l’aime et on va continuer de travailler avec lui. »

Rappelons que Bolduc avait passé deux jours au dernier camp d’entrainement de l’Océanic avant de prendre la direction des États-Unis pour jouer dans un réseau scolaire américain. « On essayait de le convaincre. Je l’avais jumelé à Lafrenière et il tricotait des bas à nos bons défenseurs. J’avais dit à sa famille et son agence, il est un espoir LNH de très haut niveau. Dans ce sens-là, il ne me surprend pas, ce qui me surprend, c’est comment il est le fun à travailler, il est très compétitif et veut être celui qui fait la différence », raconte l’entraineur-chef et directeur-gérant.

Face aux Foreurs

L’Océanic accueillera les Foreurs, vendredi soir et samedi. Sur une séquence de huit revers sur la route, cette équipe joue pour un peu plus de ,500 et est en milieu de classement dans l’Association Ouest.  

« On ne les prendra certainement pas à la légère. Ils nous ont rendu ça dur quand on les a visités. Ils ont de la vitesse et travaillent au filet. Ils sont explosifs offensivement. Il faudra être prêt. On oublie que c’est un programme double et on se prépare pour le match de vendredi. On pensera ensuite à celui de samedi », mentionne Beausoleil.

Ce n’est pas en fin de semaine qu’il pourra compter sur de la stabilité en offensive avec l’absence d’Alexis Lafrenière (suspendu), Frédéryck Janvier et Ludovic Soucy (blessés). Nicolas Guay demeure un cas incertain. Des rappels sont donc probables avec seulement 10, peut-être 11 attaquants disponibles.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×