27.09.2020
Nouvelle de 19 h Jean-Pierre Pineau a vécu toutes les gammes… de la musique !

Jean-Pierre Pineau a vécu toutes les gammes… de la musique !

Si les rêves de musiciens amateurs et semi-professionnels se réalisent malgré l’adversité, c’est souvent grâce à des gens comme Jean-Pierre Pineau qui a « fait le tour de la gamme » plusieurs fois, en maintenant 37 ans.

Et de plusieurs façons puisque depuis ce temps, Jean-Pierre vit dans et par le monde de la musique à plein temps. Il opère son studio et agit comme producteur et arrangeur musical; a composé des innombrables « gingles » publicitaires, a joué dans plusieurs groupes, et maîtrise plusieurs instruments. Il a aussi donné de bonnes tapes dans le dos à des gens comme Mario Proulx, auquel le journal le soir a consacré un reportage hier soir (jeudi).

Médias locaux

Jean-Pierre a réalisé l’album que Mario Proulx avait écrit et composé en 1994. Mais tellement d’autres. Des productions avec An Acoustic Sin et Pierre Lescau lui auront valu des reconnaissances comme une nomination au Gala de l’Association du disque et de l’industrie du spectacle (ADISQ).

La publicité a mobilisé jusqu’à 80% de son travail annuel en studio, soit création et production, mais la réalisation musicale pour les autres artistes n’a jamais dépassé 50%.

« Je suis allé parfois de surprise en surprise, en production pour autrui. Un groupe devenu populaire comme Necrotic Mutation est parti d’une petite production genre projet Jeunes volontaires. J’ai etudié au conservatoire de musique de Rimouski en percussions et j’ai un baccalauréat en piano. Je suis moi aussi un ancien élève de sœur Pauline Charron, à qui je reconnais devoir beaucoup », raconte Jean-Pierre.

« Je veux remercier les médias locaux et régionaux, comme TVA Est du Québec et Radio-Canada Matane pour leur appui incroyable. Je dois une fière chandelle à quelqu’un comme Claude Auger qui a cru en moi pour la composition de thèmes publicitaires. J’ai beaucoup travaillé pour Sobeys. Côté scène, je dois compter environ 10 000 heures de « stage » sur 15 ans », ajoute monsieur Pineau.

Talents régionaux

Jean-Pierre Pineau incite les autorités politiques et socio-culturelles à maintenir leurs efforts pour soutenir le développement des musiciens.

« Rimouski rayonne d’une manière incroyable grâce aux musiciens qu’on forme et qu’on appuie ici. Pensons seulement à Jean-Sébastien Chouinard. JS est un exemple pour tous les jeunes qui envisagent de faire de la musique. Il a été persévérant et il a fait les efforts qu’il fallait. Je connais bien sûr son père, André (comme toute la communauté musicale). Jean-Sébastien est tombé dans la potion de la fontaine musicale et en plus, il est malin comme un singe », témoigne monsieur Pineau.

Celui-ci croit aussi avoir présenté un concert ou un autre dans toutes les villes d’importance situées entre Ottawa et Moncton. On appelle ça du millage!

Jean-Pierre aux claviers, de nos jours. (Photo: courtoisie, Jean-Pierre Pineau)
Jean-Pierre Pineau (Photo: courtoisie, Jean-Pierre Pineau)

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×