05.12.2020
Nouvelle de 19 h Battu par les Saguenéens

Battu par les Saguenéens

Le match de retour du congé de Noël a vu l’Océanic s’incliner par la marque de 6-3 face aux Saguenéens de Chicoutimi, samedi au Colisée Financière Sun Life, devant une galerie de 3 620 spectateurs.

L’Océanic n’a pas joué un vilain match sauf pour les dix premières minutes de jeu de la rencontre ainsi qu’un court passage à vide en fin de deuxième. Il a toutefois dû jouer du hockey de rattrapage, ce qui n’a pas aidé sa cause.

La troupe de Serge Beausoleil a débuté le match un peu sur les talons se retrouvant rapidement en déficit de 2-0. Louis Crevier et Samuel Houde ont les buts des visiteurs. La plus belle chance de marquer, l’une des rares dans la période, est venue du bâton de Nicolas Guay, sur un lancer de punition. Le gardien Alexis Shank l’a frustré d’un bel arrêt de la jambière.

Les locaux ont mieux sorti en deuxième. Olivier Bourret a marqué son premier avec l’Océanic à la suite d’une très belle passe d’Alexis Brisson. Mais, les Saguenéens ont répliqué avec deux buts, le premier par Félix-Antoine Marcotty à la suite d’un très mauvais positionnement défensif de l’Océanic et le deuxième, crédité à Vladislav Kotkov, quand une passe a dévié sur un défenseur pour se retrouver derrière le gardien qui n’y pouvait rien.

Zachary Bolduc a fait dévier un lancer de Christopher Inniss en tout début de troisième pour ramener la marque à 4-2. Puis, à force d’acharnement du trio d’Andrew Coxhead, Alexis Brisson et Frédéryck Janvier, ce dernier a réussi à déjouer Shank pour réduire l’écart à 4-3. Mais, tout de suite après, un mauvais but accordé par le gardien sur un tir de Patrick Kyte a permis aux Saguenéens de confirmer leur victoire. Félix Bibeau a complété dans un filet désert.

Serge Beausoleil estime que son club aurait mérité un meilleur sort. Plus le match avançait, plus la cohésion y était. Le pointage ne montre pas ce qui s’est passé. Sur le plan de l’effort, c’est un bon match. L’intensité y était et j’étais très heureux d’être derrière le banc et de diriger ces gars-là. Il y a beaucoup de positif à retirer de cette rencontre », a-t-il dit.

Devant le filet, Justin Blanchette a repoussé 12 des 17 lancers qu’il a reçus. Disons que ce n’est pas le début souhaité pour le nouveau gardien de l’Océanic.  Son vis-à-vis Shank en en bloqué 33.

En bref

En plus d’Alexis Lafrenière et Adam Raska (mondial junior), l’Océanic jouait sans les services d’Anthony D’Amours (mononucléose), Colten Ellis et Dmitry Zavgorodniy (blessés) ainsi que Christophe Chiasson, Antoine Leblanc et Philippe Casault (retranchés)… Alexis Brisson et Frédéric Brunet avaient été rappelés du midget AAA… L’Océanic accueillera l’Armada, dimanche à 15 h… 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×