26.11.2020
Actualités Océanic Très grosse victoire face aux Saguenéens

Très grosse victoire face aux Saguenéens

Un vrai match de hockey du vendredi soir devant une foule animée de 3 780 spectateurs ! Comme dans le bon vieux temps !

L’Océanic a joué un très fort match quand il a disposé des Saguenéens de Chicoutimi par 4-1 au Colisée Financière Sun Life. Pour les visiteurs, il s’agissait d’un premier revers après huit victoires consécutives.

À son 4e départ avec l’Océanic, le gardien Creed Jones a offert une autre solide performance. En 258 minutes de jeu, il n’a permis que deux buts sur 84 lancers pour des moyennes de 0,46 (buts alloués) et ,976 (efficacité). Des chiffres pour le moins impressionnants. 

L’Océanic a très largement dominé la première période utilisant au maximum sa vitesse. Des buts en avantage numérique d’Adam Raska (9e) et de Zachary Bolduc (23e), préparés par Alexis Lafrenière, ont permis aux locaux de prendre les devants 2-0 dans cette période dominée 15-8 dans les lancers.

Dès la 17e seconde de jeu de la deuxième, un tir de la ligne bleue de Justin Bergeron (9e) a battu Alexis Shank dans la partie supérieure pour porter le pointage à 3-0. Les Saguenéens ont été plus fringants par la suite, mais l’Océanic a su résister.

Félix Bibeau a mis fin à la séquence de 198 minutes et 41 secondes de Jones sans accorder de but quand il a marqué à la 4e minute de jeu de la troisième. Dmitry Zavgorodniy (17e) a complété dans un filet désert, sur une passe de Lafrenière.

« On était continuellement sur la rondelle. Les gars ont compétitionné, ils voulaient prouver qu’ils étaient dans le coup. Et notre gardien a été solide à nouveau. On disait qu’il avait un calme contagieux. J’aime ça quand on donne zéro ou un but », a souligné Serge Beausoleil.

Globalement, l’Océanic avait blanchi l’adversaire pendant 183 minutes et 48 secondes avant le but de Bibeau, battant l’ancienne marque de 176m,07s. 

« Tant mieux pour le record. On a joué pas mal à cinq défenseurs ce soir. Ils ont tous bien fait. Ça s’en vient. Il commence à se passer de quoi dans le vestiaire. On n’avait pas battu Chicoutimi cette saison. C’est une belle chose qu’on a faite ce soir », mentionne l’entraineur-chef.

Il était bien content de l’exécution de ses hommes, particulièrement en territoire offensif. « Chicoutimi n’est pas au sommet pour rien. De voir qu’on peut rivaliser avec eux, qu’on capable de gérer la rondelle, qu’on peut créer de l’offensive et donner si peu de chances, c’est beaucoup de choses qui me font plaisir. Mais, la plus belle affaire pour moi, c’est que les gars ont joué un match d’équipe en commençant par Alexis Lafrenière. Les autres ont suivi », a-t-il dit. 

En bref

Dmitry Zavgorodniy a effectué un retour au jeu après dix semaines d’absence en raison d’une blessure. Il a complété un trio avec Alexis Lafrenière et Nicolas Guay… Walter Flower a effectué un retour après avoir raté le dernier match en raison d’un virus. Ce ne fut pas le cas pour Isaac Belliveau et Andrew Coxhead… Ludovic Soucy et Philippe Casault étaient aussi absents… Québec sera le visiteur, dimanche à 15 h…

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×