28.11.2020
Actualités Équipe Canada passe au tour suivant

Équipe Canada passe au tour suivant

Lafrenière égal à lui-même

L’équipe nationale du Canada et son joueur vedette, Alexis Lafrenière, de L’Océanic de Rimouski, passent en demi-finale, au Championnat mondial de hockey junior.

Le Canada a eu le meilleur sur la Slovaquie par 6-1, en quart de finale, ce matin, en République Tchèque. Lafrenière, de retour au jeu après quatre jours d’absence, a inscrit un but et récolté une passe. Le porte-couleur de L’Océanic a disputé une bonne rencontre.

Le numéro 11 avait récolté quatre points (1 b 3 p) dans la victoire du Canada contre les États-Unis, dans la première rencontre, il y a une semaine. Sa blessure au genou est survenue dans la gênante défaite de 6-0 contre la Russie, samedi.

Alexis Lafrenière (Photo: ECJ, Andréa Cardin)

La crème remonte

Après un début de match couci-couça, la crème est remontée sur le dessus en deuxième période, le Canada démontrant sa supériorité évidente sur l’adversaire. Quatre buts ont été inscrits, ceux de Connor Mc Michael (avec 1 minute et 21 secondes écoulées), Jacob Bernard-Docker (3 :42), Liam Foudy (9 :02) et d’Alexis Lafrenière (10 :15).

Lors d’un avantage numérique, ce dernier a conservé la rondelle quelques instants, s’est déplacé vers le filet dans l’enclave et a effectué un excellent tir des poignets, pour inscrire son second but du tournoi mais son 6e point en deux parties seulement.

Avantage de cinq minutes

Au premier vingt, les Slovaques auraient pu changer la donne en profitant d’un avantage numérique de cinq minutes, alors qu’un des meilleurs joueurs du Canada jusqu’ici, Nolan Foote, était expulsé de la rencontre pour inconduite.

Foote, tout comme ses coéquipiers, avait mis l’accent sur la robustesse en début de rencontre. Les mises en échec étaient nombreuses et percutantes -un plan de match signé Dale Hunter-, et Foote, arrivé en trombe dans le coin de la patinoire, a frappé la tête d’un rival déséquilibré avec son coude. Il y avait seulement 53 secondes écoulées au cadran.

Lafrenière, pour sa part, a servi une savante passe à Barrett Hayton, avec six minutes et 48 secondes écoulées dans la période, pour le premier but du Canada. Il a aussi démontré qu’il était solide sur ses patins en y allant de bonnes mises en échec.

Troisième tranquille

La troisième période n’a été qu’une formalité. Lors d’un avantage numérique en tout début de période, Barrett Hayton a réussi un autre but, alors que le gardien canadien Joel Hofer cédait pour une première fois, sur un lancer frappé des grandes ligues, cinq minutes plus tard.

L’identité de l’adversaire de l’équipe canadienne en demi-finale sera connue ultérieurement.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×