01.10.2020
Actualités Océanic Allergique au temps supplémentaire

Allergique au temps supplémentaire

Pour une 7e fois de suite, l’Océanic n’a pas été en mesure de ramasser le point boni à l’enjeu quand le pointage est à égalité après 60 minutes de jeu.

Il s’est incliné 4-3, en tirs de barrage, face au Drakkar vendredi soir devant 1 812 spectateurs réunis au Centre Henry-Leonard de Baie-Comeau. Gabriel Proulx a été le seul à marquer dans les confrontations face au gardien après les cinq minutes de temps supplémentaire. 

La fiche de l’Océanic est de 1-7 quand il faut aller au-delà des 60 minutes régulières de jeu. La seule victoire est survenue lors du match inaugural de la saison en septembre. Depuis, l’équipe a un dossier de 0-3 en prolongation et 0-4 en tirs de barrage.

Les visiteurs ont dominé la première se donnant les devants 2-0. Dès la 68e seconde de jeu, la recrue Zachary Bolduc a ouvert le pointage sur un tir précis des poignets. Nathan Ouellet a ensuite doublé l’avance des siens profitant d’un retour de lancer.

L’histoire fut tout autre en deuxième quand le Drakkar a marqué trois fois sans riposte pour prendre les devants. Christopher Merisier-Ortiz et Charles-Antoine Giguère ont battu Justin Blanchette qui a alors cédé sa place à Raphaël Audet qui a été déjoué par Brandon Frattaroli.  « On ne fera pas porter le chapeau seulement à un joueur, mais disons qu’il y a des tirs qu’on aimerait revoir », a commenté Serge Beausoleil pour expliquer son changement de gardien.

Nicolas Guay, avec son premier but dans son nouvel uniforme, a remis les compteurs à zéro en tout de début de troisième. Il s’agissait de son 99e en carrière dans la LHJMQ. Le trio qu’il formait avec Cédric Paré et Nathan Ouellet a été le meilleur de l’Océanic.

« On a mieux rebondi en troisième avec une moins bonne deuxième période. On dirait qu’on n’est pas capable d’acheter un rebond favorable. Mais, c’est un gros point qu’on est allé chercher et il faut bâtir là-dessus », a souligné l’entraineur-chef.

Les visiteurs ont dominé 25-24 dans les tirs au but.

En bref

Anthony D’Amours a effectué un retour au jeu après avoir raté cinq matchs en raison d’une mononucléose… Alexis Lafrenière et Adam Raska (mondial junior), Colten Ellis, Dmitry Zavgorodniy et Frédéryck Janvier (blessés) ne jouaient pas tout comme les défenseurs Antoine Leblanc et Philippe Casault (retranchés)… Alexis Brisson était en uniforme ce qui a porté à 12 le nombre d’attaquants disponibles… L’Océanic visitera les Saguenéens, samedi à 16 h…

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×