25.09.2020
Nouvelle de 19 h La Fabrique appelle la Ville à l’aide

La Fabrique appelle la Ville à l’aide

« Des urgences qui menacent la cathédrale »

Les citoyens qui se préoccupent de l’avenir de la cathédrale de Rimouski ont droit à un autre rebondissement qui démontre tout le ridicule de la situation actuelle.

La Fabrique Saint-Germain, qui devrait normalement discuter avec l’Archevêché pour ce genre de problème domestique alors que les deux ne s’entendent pas, en est rendue à demander la collaboration de la Ville pour permettre un entretien minimal de l’église soi-disant la plus importante de Rimouski : son chauffage.

Un marguillier, Jean-Charles Lechasseur, a dû interpeller la Ville pour une question d’entretien des fournaises et d’accès à ces fournaises.

« Le 8 janvier nous avons constaté des problématiques de chauffage qui mettent en péril, dans les jours qui viendront, le chauffage adéquat de la cathédrale et du presbytère Saint-Germain. Nous sommes allés visiter les installations le 15 janvier. Nous avons vu aussi l’absence de bon entretien au fil des ans et le manque d’information adéquate pour la Fabrique. On a été mis devant le fait accompli : il y a une fournaise complètement éventrée, une fournaise qui coule comme un panier percé et une fournaise électrique auxiliaire qui peut venir occasionnellement en soutien quand les deux fournaises conventionnelles font défaut », raconte monsieur Lechasseur.

Un bien important

« Nos chaufferies sont dans les installations du centre culturel qui nous appartenaient en 1967. On les a vendues, mais on a besoin d’un accès de la part de la Ville. Il nous a été dit que si on n’avait pas de clé pour nous rendre à nos installations, on viendrait nous ouvrir. Nous en avons fait la demande la semaine dernière, mais on nous a dit que ce n’était pas possible parce que tous les effectifs étaient tous occupés. Nous avions la nécessité de nous y rendre parce qu’on a des urgences qui menacent un bien aussi important que la cathédrale Saint-Germain. Est-ce que la Fabrique Saint-Germain pourrait avoir accès en tout temps? On nous avait dit que oui, en attendant d’avoir une clé », déplore Jean-Charles Lechasseur.

La cathédrale. (Photo: courtoisie, Pascal Gagnon)

Responsabilité

« Je comprends qu’il y a un sentiment d’urgence. Ce système de chauffage, bien qu’il ne soit pas situé à la cathédrale ni au presbytère, sert exclusivement à la cathédrale et au presbytère. Il est de votre responsabilité de procéder au remplacement d’au moins une des chaufferies », a indiqué le maire, Marc Parent.

Le directeur général, Claude Périnet, a ajouté que le système électrique de la Ville, celui du centre culturel, pourrait venir en renfort mais que cela entraînerait une augmentation importante des coûts, dont la facture devrait être assumée par la Fabrique.

Archevêché

« Nous cherchons à donner des réponses à l’Archevêché, qui doit nous appuyer là-dedans. Nous avons adressé une demande à monseigneur Denis Grondin. Il a refusé de tenir une réunion avec nous. Il n’a pas donné davantage de réponse. Il m’a demandé de prendre la présidence de la Fabrique uniquement pour régler ce dossier uniquement. L’Archevêché nous propose de réparer seulement une des fournaises. On se retrouverait alors dans une situation sans fournaise de relais », déclare monsieur Lechasseur.

Pas question

« Il n’est pas question pour la Ville de Rimouski d’assumer les frais additionnels relatifs au chauffage de la cathédrale et du presbytère. Par contre, je peux vous assurer d’une chose : nous sommes tous conscients qu’il faut trouver une solution pour réparer votre chauffage et nous pourrons donner accès aux installations à vos spécialistes si vous nous en faites la demande », a conclu monsieur le maire.

Nous apprenions en dernière heure, par une source proche de la Fabrique, que monsieur Levasseur aurait finalement refusé de remplir le mandat que lui avait confié l’archevêque, signe éloquent de la détérioration constante des relations entre la Fabrique et l’Archevêché.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×