20.09.2020
Actualités Société Un effort de sensibilisation pour contrer la violence

Un effort de sensibilisation pour contrer la violence

 

 À l’occasion de son 35e anniversaire d’existence, La Débrouille lance la campagne « C’est possible de vivre sans violence », une série de trois capsules vidéo visant à sensibiliser la population à la violence conjugale et à lever des fonds pour l’organisme.

À travers le récit d’anciennes utilisatrices de La Débrouille, de travailleuses et de femmes issues de toutes origines, les trois vidéos réalisées par la firme Paysage mettent en lumière que la problématique de la violence conjugale peut toucher toutes les femmes et concerne l’ensemble de la population.

Grâce à ces capsules vidéo qui circuleront principalement sur les médias sociaux, La Débrouille espère toucher la population et sensibiliser à l’ampleur de la problématique :

« Nous voulons que les femmes, mais aussi leurs proches, leurs amis, sachent que nous existons, que la violence est inacceptable et que nous pouvons aider les victimes à y mettre fin et à reprendre du pouvoir sur leur vie, comme nous avons pu le faire avec les femmes qui témoignent dans les vidéos », explique Geneviève Lévesque, coordonnatrice co-gestionnaire.

Des besoins qui augmentent
Par la diffusion de ces capsules, La Débrouille invite également les gens de notre région à donner généreusement afin que l’organisme puisse continuer de répondre à la demande croissante de services : « Les demandes augmentent et les coûts de la vie augmentent également, c’est pourquoi nous sollicitons l’aide de la population. Cette année, nous espérons recueillir 100 000$ grâce à cette campagne », explique la présidente du Conseil d’administration, Mme Alexsandrine Richard.

Financement

Le Regroupement des maisons d’hébergement pour femmes victimes de violence conjugale, dont fait partie La Débrouille, est actuellement en démarche auprès du gouvernement québécois afin que soit rehaussé le financement des maisons comme La Débrouille, qui n’a pas été revu depuis 2004.

Les maisons comme La Débrouille doivent actuellement composer avec un manque à gagner annuel d’environ 400 000$ pour répondre à l’ensemble des besoins.

Pour faire un don, on peut se rendre directement sur le site Internet de La Débrouille, et cliquer sur « Faites un don ». Une plateforme sécurisée (canadon.org) permet de recueillir les dons et des reçus pour fins d’impôt seront transmis par courriel : tinyurl.com/vivresansviolence

Enfin, une série d’activités de célébration sera organisée au cours de l’année 2020 afin de nous permettre de remplir les objectifs de notre campagne et d’inviter la population à souligner les 35 ans de La Débrouille. Des informations à cet égard suivront dans les prochaines semaines.

(Communiqué de La Débrouille)

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×