01.04.2020
Actualités 60% de propriétés frappées par des hausses

60% de propriétés frappées par des hausses

Étude maison sur le nouveau rôle d'évaluation de Rimouski

La majorité des résidences unifamiliales de Rimouski auraient connu une augmentation de leur évaluation foncière, soit presque les deux tiers, à la suite du dépôt du dernier rôle d’évaluation triennal.

Celui-ci a servi à élaborer un budget qui fait l’objet de nombreuses critiques par les citoyens. Le journal le soir conclut aujourd’hui sa série d’articles sur le sujet, avec les conclusions d’une étude maison du nouveau rôle d’évaluation résidentiel, à l’aide des outils disponibles sur le site Internet de la Ville de Rimouski.

Le lot principal des 45 propriétaires affectés par une augmentation de l’évaluation de leur propriété, sur les 91 cas traités, soit presque 50%, se retrouvent avec une hausse variant de 1% à 8%, soit 17 pour une hausse de 1% à 2 %; 10 pour une hausse de 3% à 4 %, 13 pour une hausse allant de 5% à 6% et cinq, pour une hausse de 7% à 8% (voir tableau ci-joint).

Un bond

On dénombre 11 résidences dont la valeur a fait un bond de plus de 9 %, soit deux de 9% à 10% et six dans la catégorie 11% à 12 % d’augmentation.

Trente-sept des 91 propriétés évaluées par notre exercice ont connu la stabilité ou des réductions de leur évaluation. Pour la majorité des maisons qui ont subi une baisse de leur évaluation, celle-ci se situe à -2% et – 1%, pour un total de 15 propriétés. Dans la strate allant de -3% à -6% de diminution, on note 20 résidences.

Par ailleurs, le journal le soir tentera d’établir la semaine prochaine les impacts de ce nouveau rôle sur les propriétaires d’édifices à logements. Les témoignages sont accueillis à l’adresse pmichaud@journallesoir.ca.

Impact sur le compte de taxes

En tenant compte du taux de taxation majoré de 5,5%, on observera 29 hausses de plus de 10% du compte de taxes observé dans cet échantillonnage de 91 résidences unifamiliales (voir document ci-joint).

Nous soulignons ici la collaboration d’un ancien gestionnaire qui collabore à ces recherches, Jean-François Deschênes. « Le 4,1 % d’augmentation moyenne du compte de taxes annoncé, me fait penser au conte « Les habits neufs de l’empereur » », exprime-t-il.

Nouveau témoignage

Ce dossier suscite toujours beaucoup d’intérêt auprès des contribuables qui continuent de nous faire suivre des témoignages, comme celui-ci, de Donald Girard, qui déplore une baisse de la valeur de sa propriété:

« Je constate que beaucoup de citoyens contestent ou discutent ouvertement de cette augmentation que plusieurs considèrent comme non justifiée. Du fait surtout que l’on avait promis aucune augmentation à cause du complexe sportif! »

« Et ce complexe…un éléphant blanc!  Moi je désapprouve ce surplus de taxes et en plus ma maison a baissé de valeur de 10 %.  Donc, si je revendais au prix que j’ai payé, je suis perdant. Devrons-nous en venir à demander une procédure de destitution comme avec le président Trump? »

« Nous entrons dans une ère de quasi dictature! Et je ne veux pas entendre le prétexte du conseil municipal. « On a voté ça; je l’ai fait pour bien représenter les citoyens… » mais c’est clair que plus ça va et plus on vote pour des gens qui ne pensent pas au bien-être des citoyens. »

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×