25.09.2020
Nouvelle de 19 h Et de 10 pour l’Océanic

Et de 10 pour l’Océanic

Trois victoires en moins de 48 heures pour la formation rimouskoise

L’Océanic y est allé d’une poussée de trois buts en troisième période pour compléter un voyage parfait avec un gain de 4-3 sur les Olympiques de Gatineau, dimanche en Outaouais.

C’était 2-1 pour les locaux quand l’Océanic a ouvert la machine dominant largement le dernier engagement. Dmitry Zavgorodniy a créé l’égalité quand il a fait dévier un lancer de Cédric Paré puis Mikaël Martel s’est vu créditer du but d’abord alloué à Zachary Massicotte qui a vu son tir de la ligne bleue frapper la bande pour ensuite revenir devant et se retrouver derrière le gardien Émile Poirier. Pour Martel, un natif de Gatineau, il s »agissait de son 3e but en deux soirs. Zavgorodniy, à nouveau, a enfilé l’aiguille pour faire très mal aux Olympiques qui ont inscrit un 3e but avec 13 secondes à jouer par l’entremise de Manix Landry. 

« Une victoire à l’arraché. C’était un 3e match en trois soirs et je suis très fier des gars. Ils ont offert une belle prestation. On a trouvé le moyen d’être sur la rondelle avec 15 lancers contre 6 en troisième », a commenté Serge Beausoleil.

Comme la veille, ce sont les locaux qui avaient ouvert le pointage et le marqueur a été le même à savoir Kieran Craig. La réplique n’a pas tardé sur un plomb d’Alexis Lafrenière après la mise au jeu gagnée par Nicolas Guay directement sur le bâton du no 11. Il n’y a eu qu’un but en deuxième, celui de Pier-Olivier Roy lors d’un avantage numérique. Mais, les Olympiques n’ont pu tenir le coup en troisième.

Colten Ellis a reçu 21 lancers. Pour sa part, Rémi Poirier a été mis à l’épreuve en 31 occasions. 

« Les Olympiques ont une équipe très rapide. Il faut leur donner crédit pour les deux oppositions qu’ils nous ont données. Maintenant, il faut récupérer après notre long voyage de retour. On a plusieurs matchs d’avance sur plusieurs équipes. Ça va s’équilibrer quelque part », a mentionné l’entraineur-chef au sujet du reste du mois de février un peu plus clément pour son équipe qui jouera six parties d’ici la fin du mois.

Après les 3 712 spectateurs de samedi soir, ils étaient 3 780 pour le match de dimanche dans le vieil aréna Robert-Guertin.

En bref

Il y avait un changement dans l’alignement de l’Océanic…  Brandon Casey a été inséré à la place de Philippe Casault comme 12e attaquant… Les blessés Ludovic Soucy, Adam Raska et Frédéryck Janvier étaient les autres absents… Les Olympiques avaient balayé l’Océanic à Rimouski lors d’un programme de deux matchs en novembre. L’Océanic a fait de même cette fin de semaine … L’Océanic reprendra l’action vendredi avec la visite de l’Armada à Rimouski… 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×