01.04.2020
Actualités C'est décidé pour la maison

C’est décidé pour la maison

Pour la famille de Dave Massé

Le prochain jour de la Saint-Valentin marquera le second mois d’un bien triste anniversaire, celui du décès de Dave Massé, survenu accidentellement le 14 décembre dernier, à dix jours du réveillon de Noël.

Cet homme réputé bon, généreux et humain, a laissé une veuve et six enfants derrière lui, une famille heureusement prise en main par les grands parents, des proches et par un groupe d’hommes d’affaires généreux réunis autour de la Fondation Maurice-Tanguay. Monsieur Massé avait perdu le contrôle de sa voiture sur la route 232, à Sainte-Blandine, en raison de mauvaises conditions climatiques, dont le verglas.

Alexandre Tanguay, Jacques Tanguay et Éric Boucher, en décembre dernier. (Photo: journallesoir.ca)

Le 19 décembre, Alexandre Tanguay, Jacques Tanguay, Louis Khalil et Éric Boucher annonçaient à Rimouski la mise sur pied d’un fonds visant à mettre la famille Morin-Massé à l’abri du besoin pour au moins les 15 prochaines années. En parallèle, des parents et amis ont récolté quelque 120 000 $ dans une campagne de socio-financement sur la plateforme Gofundme. Le groupe Tanguay-Boucher-Khalil en est maintenant à 240 000 $ pour le fonds.

Une maison

On avait évoqué aussi la possibilité de lancer une mobilisation pour construire une maison répondant pleinement aux besoins de la famille.

« Nous avions émis cette hypothèse mais nous nous sommes concentrés sur d’autres priorités depuis ce temps, puisqu’il y a eu une vague de dons dans les jours qui ont suivi le lancement du fonds. Nous voulions également laisser un répit à la famille après toute cette agitation et nous voulions éviter de bousculer Josée, qui a été blessée dans l’accident. Nous lui avons laissé le dernier mot au sujet de la maison, à savoir si elle était prête à s’embarquer dans ce genre de projet, et elle vient de nous dire, il y a quelques jours, que c’est le cas. La maman nous a agréablement surpris par sa force de caractère et en plus, elle est très bien entourée », explique monsieur Khalil.

Trois priorités

Louis Khalil (Photo: courtoisie)

Il y a maintenant trois priorités à considérer, selon Louis Khalil, dans la mission de soutien envers la famille Morin-Massé.

« Premièrement, il faut élaborer un nouveau budget familial, à partir des sommes disponibles, qui se rapprochera le plus de ce qu’était la réalité avant l’accident, tout en ne manquant de rien. Deuxièmement et dans le même ordre d’idées, l’équipe du député Harold LeBel a bien voulu nous accueillir pour que nous passions en revue toute l’aide publique disponible pour la famille, dans ce genre de situation, tant au niveau provincial que fédéral. Il faut que la famille de Dave Massé reçoive tous les montants auxquels elle a droit. »

Grande corvée

Et troisièmement, il faut coordonner le projet maison. « Comme il faut éviter de débourser l’argent recueilli jusqu’à maintenant, nous entrevoyons un projet de type corvée communautaire avec des dons en matériaux, en services et en travailleurs. Un peu comme dans l’temps, tout le monde sera invité à faire sa part au même moment. Nous avons déjà reçu beaucoup de propositions de la part d’entrepreneurs ou de spécialistes en différents corps de métiers. »

« Et bien sûr, tous les dons demeurent les bienvenus. Les donateurs n’ont qu’à me contacter, ou sinon Alexandre Tanguay ou Éric Boucher. Tous les gens d’affaires savent comment nous trouver! », termine Louis Khalil.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×