27.10.2020
Nouvelle de 17 h « Un très bel honneur de parler avec Guy Lafleur » -...

« Un très bel honneur de parler avec Guy Lafleur » – Alexis Lafrenière

Le capitaine de l’Océanic a vécu une journée chargée à Montréal

Alexis Lafrenière est de plus en plus sollicité alors que la saison régulière de l’Océanic avance, à quelques mois de sa probable sélection au premier rang du repêchage de la LNH.

Il était à Montréal en début de semaine pour une activité de promotion du Canadien en vue de la séance de sélection du 26 et 27 juin au Centre Bell. Il en a profité pour participer à de nombreuses entrevues avec les médias. Les demandes affluent d’un peu partout auprès du responsable des relations avec les médias de l’Océanic, Nicolas Thibeault.

« J’avais un horaire assez chargé en début de semaine, ce fut une belle expérience d’être présenté au Centre Bell. Ce fut un très bel honneur de parler avec Guy Lafleur. On a échangé sur beaucoup de choses », a expliqué Lafrenière aux médias locaux après l’entrainement de l’Océanic, jeudi.

À RDS en début de semaine, il affirmait que Montréal serait son premier choix. « C’est sûr que jouer chez nous à Montréal, ce serait le fun. Sinon une place au chaud », a-t-il dit avec prudence à l’Antichambre

On peut le comprendre de marcher sur des œufs. « Je viens de là, j’ai grandi en regardant le Canadien, ça aide aussi. Mais, je n’ai pas dit qu’il n’y avait que Montréal. Peu importe l’équipe, pour moi ce sera un honneur », a mentionné Lafrenière, jeudi à Rimouski.

Le capitaine et ses coéquipiers se préparent pour deux matchs à domicile, vendredi et dimanche face à Blainville-Boisbriand et Québec.

« On est sur une belle série de victoires (10) et il faut continuer de s’améliorer. Nos ajouts des dernières semaines font un très bon travail. On a quelques absents, mais c’est correct, il y en a d’autres joueurs qui ont des rôles plus importants. Les blessés, ça fait partie du hockey et il faut faire avec », souligne le no 11.

Serge Beausoleil 

Face à l’Armada, l’Océanic tentera de remporter une première victoire après trois revers, dont un en prolongation. « L’Armada est difficile à jouer contre. C’est une équipe très appliquée avec beaucoup de structure et d’intensité. On a eu des leçons dans le passé contre eux. Les gars savent qui ils affrontent. C’est un gros défi pour nous », mentionne pour sa part, Serge Beausoleil.

Il estime que la colle commence à prendre dans son équipe. « Oui, mais on a encore des croutes à manger de ce côté-là. Je veux qu’on soit encore plus soudé. On a un beau groupe de joueurs. Je vois de belles choses, mais on a encore besoin de se sentir encore plus ensemble. Il faut laisser le temps faire les choses. J’aime bien voir comment on progresse tous ensemble. »

Nicolas Guay

Un de ceux qui jouent un rôle de plus en plus important en offensive est l’attaquant de 20 ans, Nicolas Guay, qui a vécu une année de performance avec Drummondville l’an dernier et qui vise à nouveau les grands honneurs avec l’Océanic cette saison. 

« On a un aussi bon club que l’an dernier. Sauf que c’est différent. Drummondville, c’était axé davantage sur l’offensive et compter des buts. Est-ce que c’était la bonne manière, je ne le sais pas, mais ça n’a pas fonctionné. Ici, on est plus défensif et on sait que pour gagner des championnats, c’est ce que ça prend. Nos entraineurs font de bonnes choses pour instaurer un bon système défensif et je pense que ça va vraiment nous aider pour les séries. On a le club pour aller très loin », souligne le no 90.

En bref

Les deux gardiens se partageront le travail en fin de semaine. Reste à voir dans quel ordre… Ludovic Soucy est prêt pour un retour au jeu, mais Justin Bergeron soigne une blessure mineure qui rend sa présence incertaine pour le match de vendredi… Adam Raska et Frédéryck Janvier demeurent des absents à long terme… 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×