19.09.2020
Actualités Océanic Quatre buts en première dans un gain difficile

Quatre buts en première dans un gain difficile

L’Océanic porte à onze sa série de victoires

L’Océanic y est allé d’une poussée de quatre buts en moins de sept minutes en première période pour se diriger vers un gain de 5-3 sur l’Armada de Blainville-Boisbriand devant 2 849 spectateurs. 

Si l’Océanic semblait se diriger vers un gain facile, ça s’est compliqué en troisième quand les visiteurs ont marqué trois buts pour rendre la fin de la partie excitante. En battant l’Armada une première fois en quatre matchs cette saison, l’Océanic a porté à 11 sa séquence victorieuse. Sa dernière défaite remonte au 17 janvier.

La formation rimouskoise s’est rapidement forgé une priorité de 3-0 sur les buts de Zachary Bolduc (28e), Nicolas Guay (24e) et Olivier Bourret (3e). Si le gardien recrue Olivier Adam n’y pouvait rien sur les deux premiers buts, il a été faible sur le troisième. Son entraineur Bruce Richardson n’a visiblement pas aimé. Il l’a relevé par le vétéran Émile Samson qui, lui aussi, n’a pas bien paru sur le tir des poignets de Justin Bergeron (12e). 

En avance par quatre buts après une période, l’Océanic a été moins dominant par la suite. Après une deuxième période sans but, Miguël Tourigny a battu Creed Jones dès la 47e seconde de jeu de la troisième. Luke Hennan l’a imité quelques minutes plus tard lors d’un désavantage numérique avant que Samuel Desgroseilliers ne réduise l’écart à un seul but. Alexis Lafrenière a complété dans un filet désert avec deux secondes à jouer.

« On a levé le pied en deuxième, on pensait que le match était hors de portée. Quand on commence à tourner les coins ronds, on se fait ramener rapidement à la réalité, c’est ce qui s’est passé en troisième », a résumé Serge Beausoleil.

Il n’a pas caché sa déception envers la sortie de ses joueurs. « Ils sont de moins en moins réceptifs, ils gagnent en jouant des matchs B et C. Ce n’est pas de la façon dont on veut jouer. Ils le savent pertinemment. Je n’ai pas eu à faire de longs discours après le match. Va falloir faire mieux que ça dimanche. »

Jones a reçu 21 lancers. À l’autre bout, les deux gardiens des visiteurs en ont bloqué 29.

En bref

Frédéryck Janvier et Adam Raska (blessés) ainsi que Brandon Casey et Philippe Casault ne jouaient pas pour les locaux. … L’Océanic a souligné les mérites du joueur étudiant de janvier, Mikaël Martel, et du joueur du mois, Creed Jones… Les Remparts de Québec seront les visiteurs dimanche à 15 h dans un match présenté coast to coast sur Sportsnet ainsi qu’à TVA Sports.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×