27.10.2020
Actualités Se battre, c’est aussi persévérer!

Se battre, c’est aussi persévérer!

En plus d’être celle de l’environnement à Rimouski, cette semaine est aussi dédiée à la persévérance scolaire au Québec et porte le nom de Journées de la persévérance scolaire, du 17 au 21 février.

Afin de souligner ces Journées, le journal le soir présente une campagne d’information unique élaborée par le Cabaret de la diversité, en collaboration avec le Club de boxe Pro-Am de Rimouski.

Le Cabaret est une initiative citoyenne qui promeut le vivre ensemble sous toutes ses formes et souhaite encourager la persévérance scolaire dans tous les milieux.

Différentes personnalités viendront témoigner de l’importance du cheminement, de la détermination et de la persévérance pour la réussite, dans la vie en générale. Ses objectifs rejoignent ceux du Club de boxe.

« Notre thème pour la campagne dans le cadre des Journées de la persévérance scolaire est « Ensemble, mettons le décrochage k.o. » », dit Lenine Nakassa Boucal, du Cabaret de la diversité.

Sport

Si la campagne nationale a son sportif bien en vue (voir vidéo), en Laurent Duvernay-Tardif, la campagne du journal le soir et du Cabaret de la diversité se déroule sur le thème de la boxe, dans son sens le plus noble. Nos personnalités parlent du combat de la vie de tous les jours.

Directeur de Moisson

Le nouveau directeur du comptoir alimentaire Moisson Rimouski-Neigette, Djanick Michaud, auparavant attaché politique du député Guy Caron, brise la glace.

« Je souhaite encourager les jeunes et leur donner de l’espoir. Je leur dis qu’ils sont capables de se rendre, là où ils veulent se rendre. Mais pour atteindre ses buts, il faut s’accrocher et être déterminé. C’est important que les adultes soient présents pour ces jeunes, pour leur exprimer qu’ils sont capables et leur donner confiance en eux. »

Bill Gates

Pas obligé d’être un Bill Gates ou un Laurent Duvernay-Tardif ou de suivre le même chemin pour apprécier sa propre réussite, clame monsieur Michaud:

« La réussite se mesure à l’effort qu’on y met et à comment on s’y applique. J’ai quelque 20 ans de scolarité et cela valait la peine. Si je recule avant mes études à l’UQAR, où j’ai obtenu un baccalauréat, je me suis aussi rendu étudier en Angleterre. J’y ai appris l’anglais en ne sachant pas à quoi il pourrait me servir et aujourd’hui, avec mon entreprise d’élevage de chiens, je fais du commerce international en anglais. »

Soirée de gala

Par ailleurs, dans le cadre de ces Journées de la persévérance scolaire (JPS), les partenaires de la COSMOSS (Communauté outillée et solidaire pour un monde scolarisé et en santé) de Rimouski-Neigette souligneront la détermination de plus de cinquante jeunes et adultes, lors du Gala de la persévérance Desjardins, qui se tiendra à 18 h 30, le 19 février, à la salle Georges Beaulieu du Cégep de Rimouski.

Toute la population est invitée à cette soirée où des jeunes des écoles primaires et secondaires de Rimouski-Neigette, du Centre de formation Rimouski-Neigette, du Cégep, de l’Institut maritime et de l’UQAR, ainsi que des participants aux organismes communautaires partenaires recevront les honneurs pour tous leurs efforts.

Le tout se déroulera sous la présidence d’honneur du directeur du Cégep, François Dornier.

François Dornier (Photo: courtoisie)

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×