27.10.2020
Actualités Océanic L’Océanic battu en prolongation

L’Océanic battu en prolongation

La série de victoires s’arrête à 12

Une fois de plus, la prolongation n’a pas souri à l’Océanic qui soutire tout de même un important point de classement dans une défaite de 4-3 à Moncton.

C’est le but de Jakob Pelletier qui a fait la différence au profit des Wildcats qui ont porté leur dossier à 8-1 en prolongation ou tirs de barrage. À l’inverse, l’Océanic subissait un 8e revers de suite en pareilles circonstances. Globalement, sa fiche est de 1-8 dans les matchs dépassant les 60 minutes de jeu.

L’Océanic a connu un excellent début de match avec une domination de 15-6 dans les lancers en première période. Il n’y a eu qu’un but, celui de Dmitry Zavgorodniy, lors d’un jeu de puissance. Alexis Lafrenière a obtenu une passe pour atteindre le cap des 100 points cette saison.

Jeremy McKenna a créé l’égalité en début de deuxième période, laquelle fut beaucoup plus partagée. Cédric Paré a ensuite redonné les devants aux visiteurs sur un jeu de puissance avant la fin de la période.

Les Wildcats avaient des ailes en troisième. Jordan Spence et McKenna, à nouveau, ont marqué pour renverser la vapeur avant que Zavgorodniy, avec son 25e, ne crée l’égalité avec trois minutes à jouer. Lafrenière a une autre mention d’assistance. 

« Le but de McKenna en troisième est hautement inusité quand le juge de lignes a bloqué Justin Bergeron pour donner un 2 contre 1 qui a coûté le but. Normalement, c’est une punition pour interférence quand c’est un joueur qui fait ça. Imaginez quand c’est un juge de lignes. On a joué de malchance en bout de ligne. On aurait mérité un meilleur sort », a résumé Serge Beausoleil.

Par contre, il avait quelques mauvaises notes à noter. « Je ne suis pas satisfait de notre troisième période. On est bien meilleur que ça d’habitude. On a fait une grossière erreur sur le but en désavantage numérique qu’on ne fait jamais d’habitude. Et ce sont mes meilleurs qui se sont fait prendre là-dessus. Et, un de nos défenseurs (Massicotte) s’est fait prendre fatiguer sur le but en prolongation. »

Devant le filet, Olivier Rodrigue a repoussé 30 lancers contre 22 pour Colten Ellis.

En bref

La série de victoires de l’Océanic s’est donc arrêtée à 12… La foule de 7 800 spectateurs était la meilleure de la saison à Moncton…  Pas de changement dans l’alignement de l’Océanic. Frédéryck Janvier et Adam Raska (blessés) ainsi que Brandon Casey et Philippe Casault ne jouaient pas… L’Océanic jouera à Halifax jeudi soir…   

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×