31.03.2020
Nouvelle de 19 h « Rimouski devient une ville de boxe » - Éric Boucher

« Rimouski devient une ville de boxe » – Éric Boucher

XP Productions trace un bilan très positif du Gala d’Eye of the Tiger Management

C’est avec satisfaction que les organisateurs du Gala de boxe d’Eye of the Tiger Management (EOTTM) vendredi soir à Rimouski ont tracé un premier bilan.

« Ça fait cinq semaines qu’on travaille sur le gala, il est arrivé des choses en cours de route (principalement le forfait de David Lemieux). Je suis vraiment fier des 3 550 spectateurs, soit environ 600 de plus que lors du premier gala. On a eu une réponse extraordinaire du milieu corporatif. J’avais 20 tables la première fois et 50 ce soir. L’ambiance était bonne et je pense que tout le monde sort d’ici content. Je suis très positif et très fier, plus que le premier. On est passé à un autre niveau avec plus de spectateurs », a mentionné Éric Boucher de XP Productions.

Après deux événements, la boxe semble se bâtir une bonne clientèle dans la région. « Rimouski devient une ville de boxe, oui, mais ce n’est pas comme Québec et Montréal, on ne pourrait pas tenir trois événements par année. Le marché est là pour en faire un, bien le faire, le répéter année après année et toujours augmenter le nombre de spectateurs », poursuit-il.

Les plus optimistes rêvent à ce que Rimouski accueille un championnat du monde. M. Boucher reste prudent. « Oui, un jour, ce n’est pas impossible. La réponse du corporatif, ça impressionne Camille Estepfan parce que ce n’est pas partout que ça s’implique autant. Avec un appui comme ça, il n’y a rien d’impossible. Sans dire que ce sera au prochain gala, il m’a dit qu’il est très motivé à nous amener ça ici », a-t-il avancé.

Le président d’EOTTM était aussi très satisfait de sa soirée. « XP Productions et l’Océanic ont fait un excellent travail. C’était facile pour nous, ils ont travaillé très fort. La suite va dépendre de leurs énergies », a-t-il souligné.

Il s’est dit très heureux de la foule de 3 550 spectateurs. « La première expérience en novembre 2018 ici était très belle. On a appris, il y avait de petits détails à changer. Je pense que la foule a apprécié le spectacle. On a eu de bons combats, les aménagements, c’était parfait. Ce fut une très belle soirée. Quand je suis rentré dans le building, j’avais un peu la chair de poule, je me suis dit wow, c’est comme un show de HBO », a poursuivi M. Estepfan.

Il voit l’avenir avec confiance. « La province, ce n’est pas seulement Montréal et Québec, on veut être partout. On a des fans partout et je suis certain que ce soir (vendredi), on en a acquis beaucoup ici à Rimouski. Ils vont revenir à un prochain événement et nous suivre dans la province. » 

Rappelons que Simon Kean (19-1,17 K.O) a remporté la finale du gala de vendredi face à l’Américain Daniel Martz (19-9-1,16 K.O), de Plattsburgh, par K.-O. au 3e round.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×