24.09.2020
Actualités Océanic Le capitaine prend les choses en main

Le capitaine prend les choses en main

Trois buts et deux passes dans un gain de 7-3

Alexis Lafrenière a survolé la patinoire du Colisée Financière Sun Life, mercredi soir, menant l’Océanic à un gain de 7-3 sur les Tigres de Victoriaville en présence de 3 765 spectateurs.

Le capitaine a marqué trois buts et en a préparé deux autres pour porter son total de points à 109 (35-74) au sommet des pointeurs du circuit. Avec un peu de veine, il en aurait ajouté quelques autres. C’est 14 points de plus qu’Alexander Khovanov, des Wildcats de Moncton qui ont encore huit parties à jouer, deux de plus que l’Océanic.

« Un match A pour lui, il patinait avec beaucoup d’aisance. On n’a pas paniqué quand les Tigres ont pris les devants et le capitaine a pris charge des choses », a commenté Serge Beausoleil.

Cédric Paré (37e) a ouvert le pointage sur un jeu de puissance. Une minute plus tard, Adam Raska, qui est souvent sur la ligne des infractions, a mérité une majeure et été expulsé pour une mise en échec par-derrière à l’endroit du jeune Nicolas Daigle que l’on n’a pas revu par la suite. De quoi donner de l’oxygène aux visiteurs qui ont marqué une fois sur le but de Jérémy Michaud. Vincent Sévigny, sur un surnombre, leur a donné les devants 2-1 avant la fin de la première période.

L’Océanic a inscrit quatre buts en deuxième contre un pour les Tigres. Lafrenière (33e), Justin Bergeron (15e), Dmitry Zavgorodniy (27e) et Zachary Bolduc (29e) ont les buts, la réplique venant de Mikhail Abramov.

Lafrenière (34e et 35e) a complété en troisième, les deux fois sur des passes de Zachary Bolduc qui termine le match avec quatre points (1+3). 

Sur deux trios

« Avec la perte d’un attaquant (Raska), j’ai donné des présences de plus à Alexis qui a réduit son temps sur la glace, ce qui me permet de l’utiliser sur deux trios, et cette combinaison était flamboyante. On l’a laissé aller », a expliqué l’entraineur-chef.

Lafrenière était tout sourire après la rencontre.  « Ça a bien été. J’ai joué avec Nicolas (Guay) et Bolduc. Ils patinaient bien et m’ont rendu la vie facile. Zach est déjà très bon, il va continuer de s’améliorer et peut devenir un joueur dominant dans la ligue », a expliqué le no 11.

« Jouer avec Alexis, je me compte vraiment chanceux, il est un joueur exceptionnel », a dit Bolduc. Quand on joue ensemble, on connecte bien, c’est vraiment plaisant. Je suis reconnaissant que notre coach me donne l’opportunité de jouer avec lui. »

Vincent Paquette a repoussé 26 lancers alors qu’à l’autre bout, Colten Ellis en bloquait 16 sur les 19 en sa direction.

Un joueur de Rimouski

Chez les Tigres, le Rimouskois Olivier Pouliot a fait une très belle passe à Vincent Sévigny pour le deuxième but des Tigres. Joueur invité au camp d’entrainement de 2018, il a rejoint les Tigres à la mi-janvier dernier. En 12 parties jusqu’ici, l’attaquant de 18 ans a trois mentions d’assistance à son dossier.

En bref

Vincent Paquette avait été rappelé d’urgence de Terrebonne junior AAA pour remplacer le gardien no 1 des Tigres, Fabio Iacobo (virus) qui n’a pas fait le voyage. Son adjoint Nikolas Hurtubise se remet d’une blessure… Frédéryck Janvier et Walter Flower (blessés) ainsi que Luka Verreault et Philippe Casault ne jouaient pas pour l’Océanic… Justin Bergeron est le joueur étudiant de février chez l’Océanic alors que le plus utile est Dmitry Zavgorodniy… L’Océanic prend la route pour jouer à Saguenay, samedi, et Shawinigan, dimanche… 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×