26.11.2020
Nouvelle de 19 h Deux buts pour Zavgorodniy dans un gain à Shawinigan

Deux buts pour Zavgorodniy dans un gain à Shawinigan

Alexis Lafrenière ajoute trois passes à sa fiche

Au lendemain d’une performance en deçà des attentes à Saguenay, l’Océanic a rebondi avec un gain de 4-2 sur les Cataractes de Shawinigan devant 4 232 spectateurs, la meilleure foule de la saison au Centre Gervais Auto.

L’Océanic, qui n’a plus que quatre parties à disputer, demeure au 3e rang de l’Association de l’Est avec 84 points, un de plus que Cap-Breton qui a deux matchs en main.

« On a eu un bon meeting aujourd’hui et les gars ont été réceptifs. On a tout simplement mieux joué. On a été beaucoup plus appliqué dans tout ce qu’on a fait et ultimement, ce sont deux gros points qu’on est allé chercher », a commenté Serge Beausoleil.

Après une première période sans buts, Dmitry Zavgorodniy (28e) a ouvert le pointage pour les visiteurs à la 6e minute de jeu de la deuxième. Tout de suite après, Olivier Nadeau a créé l’égalité après que Creed Jones ait échappé une rondelle. Mais, Nathan Ouellet (16e) et Zachary Bolduc (30e) ont répliqué avec deux buts en moins de 48 secondes pour placer l’Océanic en avant pour de bon.

À 16 ans seulement, le jeune Bolduc a atteint le plateau des 30 buts en seulement 55 parties devant parents et amis dans son coin de pays, lui qui est de Bécancour.

Zavgorodniy (29e) a complété pour les visiteurs en troisième. Avec une minute à jouer, Gabriel Denis a inscrit le dernier but des Cataractes, en désavantage numérique. 

Alexis Lafrenière a préparé trois des quatre buts de l’Océanic. Il a porté son dossier à 35-77-112, soit 14 points devant Alexander Khovanov (32-66-98), des Wildcats, au sommet des pointeurs du circuit.

« Un très bon match pour Alexis. Lui aussi a rebondi, comme tous les autres, d’une performance plutôt moyenne hier. Plus le match avançait, plus il retrouvait ses jambes et plus il dominait », a souligné l’entraineur-chef.  

Charles-Antoine Lavallée a repoussé 26 lancers alors qu’à l’autre bout, Creed Jones en bloquait 27 sur les 29 en sa direction.

En bref

Frédéryck Janvier, Brandon Casey et Walter Flower (blessés), Maxime Collin (malade) ainsi qu’Adam Raska (suspendu) ne jouaient pas pour l’Océanic comme ce fut le cas la veille à Chicoutimi… Rappelé des Albatros midget AAA, Émile Lambert, a piloté le 4e trio en compagnie de Luka Verreault et Olivier Bourret… L’Océanic jouera son prochain match vendredi soir à Québec…  

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×