02.12.2020
Nouvelle de 17 h Des espaces de parcomètres gratuits pour la relance?

Des espaces de parcomètres gratuits pour la relance?

-On cherche des idées pour appuyer la reprise économique

La question de la gestion des espaces de stationnement au centre-ville de Rimouski devrait revenir sur le tapis avec la reprise éventuelle des affaires.

Alors que la Ville de Rimouski se réjouit du succès de son expérience-pilote sur le stationnement hivernal, de nuit, dans certaines parties du centre-ville, les attentes des commerçants demeurent, pour que des modifications importantes soient apportées aux autres usages habituellement en vigueur (périodes limitées, espaces réservés, système de collection, etc).

Congé de parcomètres

Une autre demande pourrait s’ajouter à celles déposées précédemment, spécifiquement pour la période de la relance économique qui suivrait le déconfinement à l’intérieur de la région : une suspension de l’utilisation obligatoire des parcomètres pour favoriser la reprise. Les consommateurs auront sûrement le goût de sortir!

« On cherche des idées créatives pour la relance. Ça (gratuité des parcomètres) fait partie des choses qu’on demande et c’est une demande qui provient directement des commerçants. Je passe l’information à la Ville en essayant avec elle de trouver des solutions constructives », confirme le directeur général de la Chambre de commerce et de l’industrie Rimouski-Neigette, Jonathan Laterreur.

Complexe

« Le stationnement au centre-ville (en général), c’est un dossier plus complexe qu’il n’y paraît. Nous avons de bons échanges avec la Ville et nous voulons que cela demeure constructif. J’ai appelé personnellement le maire Parent (Marc) pour lui demander ce qu’on pourrait obtenir comme améliorations pour les commerçants. Nous avons de l’écoute et on prend nos demandes au sérieux. J’espère que nos démarches vont porter fruits. C’est un travail d’équipe qu’il faudra effectuer », dit aussi monsieur Laterreur.

« Je pense que le maire est au courant des considérations des commerçants. Pour la relance économique, on en saura davantage la semaine prochaine avec monsieur Legault (le premier ministre), et on verra ce qu’on pourra faire avec la Ville pour la favoriser », estime monsieur Laterreur.

Parcomètres

La Chambre de commerce n’est pas contre les parcomètres, mais aimerait une gestion différente. Elle souhaite entre autres que la Ville de Rimouski change ses vieux parcomètres pour des parcomètres dits intelligents.

« Cela fait partie des alternatives qui sont envisagées par la Ville. Ce pourrait être très intéressant car certains modèles de parcomètre intelligent offrent des options qui permettraient une gestion informatisée plus serrée et de recueillir de informations importantes et potentiellement stratégiques. Par exemple sur l’achalandage et les habitudes des consommateurs qui fréquentent les secteurs du centre-ville où on retrouve des parcomètres », commentait le directeur de la Chambre, à la fin de février dernier.

Les parcomètres du centre-ville sont désactivés les fins de semaine, en temps normal, quand les commerces sont ouverts.

Stationnement de nuit

La Ville de Rimouski annonce que le stationnement de nuit au centre-ville, pendant la dernière période hivernale, a pu être autorisé plus de 50 % du temps, de novembre à la mi-avril.

« Le succès de cette deuxième année du projet-pilote vient consolider ce que nous avions mis en place lors de la première édition et nous a permis d’autoriser le stationnement de nuit 87 fois durant l’hiver. Comme nous l’avons indiqué dans le Plan d’action 2020, nous souhaitons implanter cette année la deuxième phase qui vise à élargir la zone ciblée », déclare le maire, Marc Parent.

(Photo: courtoisie, Ville de Rimouski)

« Si ça peut améliorer la vie des citoyens, on en est toujours très contents, mais ce qui nous préoccupe le plus, c’est toujours ce qui concerne les commerces, sur les heures d’affaires, au centre-ville », note Jonathan Laterreur.

Projet pilote en bref

-Avant la mise en place du projet pilote, le stationnement dans les chemins publics, entre 23 h et 6 h, était interdit sur tout le territoire rimouskois, du 1er novembre au 15 avril;

-Les limites de la zone ciblée du projet pilote sont : au Sud du fleuve, à l’Ouest de la montée Industrielle-et-Commerciale, au Nord de la voie ferrée et à l’Est du boulevard de la Rivière;

-Le stationnement de nuit au centre-ville a été permis à 87 reprises sur une possibilité de 167 journées (52 %), de novembre 2019 à avril 2020.

Ce projet a été mis en place afin de permettre aux citoyens d’utiliser les espaces de stationnement au centre-ville lorsqu’il n’y a pas d’opérations de déneigement.

Pour tout savoir sur les stationnements sur le territoire rimouskois, consultez la section Web de la Ville à ce sujet.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×