05.07.2020
Général Le dossier du bitume revient à l’ordre du jour

Le dossier du bitume revient à l’ordre du jour

Le dossier de l’usine de béton bitumineux de la compagnie Sintra à Rimouski pourrait rebondir dans les prochaines semaines devant le conseil municipal, alors que la Ville de Rimouski amorce une consultation à ce sujet.

On verra alors si les citoyens de Rimouski-Est réagiront comme ceux du chemin de Lausanne, dans le district Sacré-Cœur, et rejetteront le projet dans leur cour, ou s’ils l’accepteront, facilitant ainsi l’implantation de l’usine dans le parc industriel. Il devrait y avoir des travaux de voirie d’une ampleur inégalée à Rimouski et sur l’autoroute 20, l’été prochain.

Si la contestation à Rimouski-Est n’est pas significative et que le règlement peut être adopté par la Ville, « ce sera le point final en ce qui nous concerne », dit Pierre Desforges, du Comité de résidents du chemin de Lausanne. Car cela voudra dire que l’usine ne serait pas installée dans son secteur, mais bien dans le parc industriel, au Sud de Rimouski-Est.

Par écrit

Comme la crise du coronavirus empêche les rassemblements, la Ville de Rimouski tient une consultation écrite, du 24 au 30 avril, portant sur le projet de règlement modifiant le Règlement de zonage (820-2014) afin d’autoriser les industries extractives dans la zone I-1401.

« L’adoption de ce projet de règlement permettrait l’implantation éventuelle d’une usine de béton bitumineux dans le parc industriel de Rimouski-Est », rappelle la Ville dans un communiqué émis cet après-midi.

Nombreux étaient les citoyens mécontents du projet d’usine d’asphalte dans le district Sacré-Coeur. Le projet déménage dans Rimouski-Est. Qu’en diront ses citoyens?( Photo: journallesoir.ca, Pierre Michaud-archives) )

« Les membres du conseil municipal considèrent que le dossier de l’usine de béton bitumineux est prioritaire. Cette procédure de remplacement des consultations publiques par des consultations écrites nous permet de continuer à faire cheminer des dossiers dans le contexte actuel du coronavirus, au bénéfice de toute la population », soutient Marc Parent, maire de Rimouski.

Objectif

L’objectif du projet de règlement est d’autoriser, dans la zone I-1401, la classe d’usages « Industrie extractive (I4) ».

Cette classe inclut les usages suivants :

Carrière;

Sablière;

Gravière;

Extraction, concassage, tamisage et entreposage de minerai, de granulat ou d’agrégat; usine de béton et de béton bitumineux.

Les personnes intéressées par le projet de règlement ont jusqu’au jeudi 30 avril, à 16 h, pour adresser leurs commentaires à la greffière de la Ville de Rimouski par courriel ou par la poste.

On peut consulter la section Web de la Ville en lien avec ce projet de règlement, pour tous les détails.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×