28.09.2020
Actualités Environnement Les citoyens font appel au député pour des audiences publiques

Les citoyens font appel au député pour des audiences publiques

Dossier bitume

Les citoyens opposés à l’installation d’une usine de béton bitumineux près du chemin de Lausanne, à Rimouski, veulent faire appel au Bureau des audiences publiques sur l’environnement ( BAPE ) pour faire valoir leur point de vue.

Le Comité des résidents du chemin Lausanne informe la population qu’il a rencontré le député de Rimouski, Harold LeBel et a obtenu un engagement de sa part à l’effet qu’il demanderait au ministre de l’Environnement d’évaluer l’option BAPE pour le projet d’usine de béton bitumineux sur le chemin Lausanne.

« Cette rencontre a eu lieu vendredi dernier, à la suite de la soirée d’information de jeudi soir, organisée par la Ville. Il s’est engagé à appuyer notre demande d’un BAPE auprès du ministre Charest. Il nous a dit que les témoignages entendus hier soir ( jeudi ) l’ont vraiment touché et il comprend que les citoyens soient inquiets. Nous allons donc demander au ministère de l’Environnement de considérer cette option! » commente le porte-parole du comté, Pierre Desforges.

Règlement

Le comité tient aussi à souligner à l’entreprise BML-Sintra que « dans l’éventualité de l’installation d’une usine de béton bitumineux sur le chemin de Lausanne que les résidents du secteur prendront les mesures nécessaires pour faire respecter le règlement sur le bon voisinage et la quiétude encadrer par les règlements de la Ville de Rimouski. »

« Nous allons prendre les moyens nécessaires pour faire respecter nos droits et notre qualité de vie. S’il le faut, nous procéderons par les voies juridiques pour obtenir quiétude. Ce n’est pas vrai que nous allons nous laisser imposer des actes de mauvais voisinage comme ceux-ci ( pollution sous différentes formes, circulation lourde ). Nous sommes résolus d’aller au bout de cette histoire solidairement. Nous invitons l’entreprise BML-Sintra à considérer un autre site pour son usine mobile, qui ne nuira pas au bon voisinage et à la quiétude des résidents de Rimouski » conclut Pierre Desforges.

( Communiqué du Comité de résidents du chemin de Lausanne )

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×