30.10.2020
COVID-19 Legault répond aux demandes des commerçants : réouverture lundi

Legault répond aux demandes des commerçants : réouverture lundi

Plus de 1 600 décès au Québec

Le premier ministre du Québec, François Legault, a confirmé, lors de son point de presse de 13 h, que les activités économiques reprendront le 4 mai pour les régions et dans trois catégories d’entreprises.

« Reprendront » en autant, a-t-il rappelé, que la propagation du coronavirus est stable, dans la province.

Cependant, le premier ministre répond aux demandes de nombreux commerçants en leur donnant le feu vert.

« Aujourd’hui, on vous annonce que certaines entreprises vont être rouvertes au cours du mois de mai, graduellement, au cours des prochaines semaines. Ce travail a été réalisé grâce à quatre groupes (cinq, en fait), l’équipe de l’Économie, l’équipe de la Santé et des Services sociaux, l’équipe de la Santé publique, du Travail et la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité au travail (CNESST). C’est le fruit d’un travail concerté pour s’assurer que toutes les mesures qui seront prises seront diffusées dans un guide », a déclaré François Legault.

« Il y a trois grands types d’entreprises qu’on va rouvrir en mai. D’abord, les commerces qui ne sont pas dans les centres commerciaux ou qui sont dans les centres commerciaux mais qui ont un accès extérieur (pour éviter les rassemblements); deuxième secteur : la construction en génie civil (chantiers routiers et infrastructures); troisième secteur : les entreprises manufacturières », a précisé monsieur Legault.

« Ce sont ces entreprises qu’on va rouvrir graduellement, dans les prochaines semaines, au cours du mois de mai. L’idée est de se donner du temps pour faire le suivi : y-aura-t-il un impact sur la contagion? Sur la situation dans nos hôpitaux? C’est important de garder le contrôle », a ajouté le premier ministre Legault, spécifiant que les consignes sanitaires demeurent en vigueur.

« Je n’aime pas plus ça que les autres, mais les faits sont têtus. Les personnes vulnérables doivent maintenir la distance avec toutes les autres personnes. »

1,2 million de travailleurs « sur pause »

Le ministre de l’économie, Pierre Fitzgibbon, a aussi pris la parole, et indiqué notamment que 1,2 million de Québécois sont en arrêt de travail temporaire en raison de la crise.

« Partout au Québec, sauf dans la communauté métropolitaine de Montréal (CMM), les trois types d’entreprises (nommées ci-haut) pourront rouvrir à compter du 4 mai. Pour la CMM, ce sera une semaine plus tard. Par contre, les centres commerciaux avec des aires communes demeureront fermées jusqu’à nouvel ordre. Quant au secteur du commerce en gros (chaîne d’approvisionnement), les entreprises pourront recommencer leurs activités aux mêmes dates. Cela permettra à 196 000 Québécois de reprendre le travail », a-t-il poursuivi.

Des guides sur les mesures à appliquer sont déjà disponibles sur le site Internet de la CNESST.

Hommage aux PME

L’hommage du jour est justement allé aux gens d’affaires.

 « Je veux m’adresser aux entrepreneurs. Vous savez combien j’aime les entrepreneurs et les PME (petites et moyennes entreprises) du Québec. Ce sont des gens créatifs, qui mènent la parade. Je sais que les dernières semaines ont été épouvantables, l’enfer financièrement et je sais que ce n’est pas demain matin que vous allez retrouver tous vos clients. Je comprends que ce soit très stressant mais ce n’est pas de leur faute, ce n’est pas parce qu’ils ont pris des mauvaises décisions. On est là pour vous aider! On va tout faire! », a lancé le premier ministre.

Bilan du jour

Le bilan du jour déplore 83 nouveaux décès dus à la COVID-19, pour un total de 1 682 morts. Un grand total de 25 757 personnes sont atteintes du coronavirus, soit de 775 de plus qu’hier. Le nombre de personnes hospitalisées est de 1 625, une augmentation de 84, dont 217 personnes aux soins intensifs (plus 7).

« Nous sommes en train d’augmenter le nombre de tests. J’ai demandé qu’on divise les décès dans les statistiques pour chacune des journées depuis le début, entre les personnes qui proviennent des résidences de soins de longue duré et le reste de la population. On voit qu’il y a vraiment deux mondes », a expliqué monsieur Legault.

« Sur la courbe qui exclut les CHSLD, c’est relativement faible. Depuis 14 jours, le nombre est très stable. On se maintient autour de huit ou neuf décès par jour. C’est ce plateau qui est là depuis deux semaines, qui nous permet de dire que la situation est sous contrôle, sauf dans les CHSLD. Mais il faut y aller graduellement pour éviter qu’il y ait une explosion de la courbe (de contagion). »

Bilan régional

Un seul cas s’est ajouté au Bas-Saint-Laurent, hier, le premier en deux semaines.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux du Bas-Saint-Laurent émet les précisions suivantes aujourd’hui:

La situation demeure stable aujourd’hui au Bas-Saint-Laurent. Aucun nouveau cas ne s’ajoute au tableau. Nous comptons donc 35 cas au total, au Bas-Saint-Laurent. 

Tel qu’expliqué cette fin de semaine, la méthode de compilation des cas a été modifiée et nous sommes, partout au Québec, en ajustement. Il se peut qu’il survienne des écarts entre les chiffres publiés sur le site de l’INSPQ et les nôtres, toutefois nous vous demandons de vous fier sur nos données. 

Cas par MRC

La Matapédia : moins de 5

La Matanie : moins de 5

La Mitis : moins de 5

Rimouski-Neigette : 5

Les Basques : moins de 5

Rivière-du-Loup : 21

Témiscouata : 5

Kamouraska : moins de 5

Bas-Saint-Laurent : 35

  • 2 personnes sont hospitalisées, dont une hors région. 
  • Nous comptons 30 cas rétablis au Bas-Saint-Laurent en date du 26 avril, 18 h.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×