30.10.2020
Nouvelle de 18 h La cathédrale loin des préoccupations de la Ville

La cathédrale loin des préoccupations de la Ville

Le conseil municipal et les fonctionnaires de la Ville de Rimouski n’ont pas la tête à se préoccuper du sort de la cathédrale, ces jours-ci.

Le sujet étant revenu dans l’actualité ces dernières semaines, en raison notamment du litige qui oppose l’Archevêché à des marguilliers de la Fabrique Saint-Germain, le journal le soir a demandé au maire de Rimouski, Marc Parent, hier soir, si la Ville se préoccupe toujours du sort de la cathédrale de Rimouski, fermée depuis plus de cinq ans en raison de sa décrépitude.

Le maire ne semble pas vouloir s’en mêler. Il a déjà fait savoir qu’il veut éviter que la cathédrale ne devienne un fardeau financier pour les contribuables.

« La cathédrale appartient à l’Archevêché et non pas à la Ville. Il semble y avoir certains projets dans l’air. Au nombre de choses qui sont dans notre assiette présentement, on n’ira pas se mêler de dossiers qui ne relèvent pas directement de la Ville », a brièvement répondu monsieur Parent.

Marc Parent (Photo: archives)

Réaction du Regroupement diocésain

Le président du Regroupement diocésain pour la sauvegarde de la cathédrale de Rimouski, Jacques Landry, réagit à ce commentaire de monsieur Parent :

« Le maire de Rimouski devrait d’abord commencer par s’aligner les yeux en face des trous! La cathédrale n’est pas la propriété de l’Archevêché mais bien de la Fabrique Saint-Germain. Le dossier progresse depuis un mois. Je ne crois pas que nous sommes en manque de leadership et nous n’avons pas besoin du soutien de la Ville à ce stade-ci mais il faudra bien éventuellement qu’elle s’implique dans le dossier un moment donné, pour le bien de la communauté. »

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×