02.12.2020
Gouvernement du Québec
COVID-19 Feu vert à une saison touristique pas comme les autres

Feu vert à une saison touristique pas comme les autres

La fête de la Saint-Jean-Baptiste marque habituellement l’envol d’une saison touristique achalandée, à Rimouski, et les responsables des attraits et de la promotion sont pour la plupart prêts pour celle-ci, malgré la crise du coronavirus.

Selon la responsable des communications de Tourisme Rimouski, Isabelle Poirier, les intervenants s’entendent pour favoriser le tourisme régional cette année. On invite les Bas-Laurentiens à visiter leur région et les Rimouskois à se faire ambassadeurs, mais aussi à visiter ou revisiter les sites touristiques de Rimouski-Neigette.

« Il y a eu une première vague d’ouvertures avec la réouverture du parc du Bic et des restaurants. Nous allons maintenant assister à des réouvertures du secteur culturel : le Musée régional de Rimouski ouvre ce jeudi, la Maison Lamontagne, le 29 juin, et le Site historique maritime de la Pointe-au-Père, le 1er juillet (sauf le sous-marin). Le Canyon des Portes de l’Enfer est déjà ouvert, depuis le 20 mai. Le CNM Évolution (Traverse Rimouski-Forestville) a repris ses activités le 18 juin », rappelle madame Poirier.

Les randonnées à l’île Saint-Barnabé reprendront quand la rénovation de la marina sera complétée, donc en août.

Le Site historique maritime sera accessible la semaine prochaine, mais pas le sous-marin. (Photo: archives)

Fermetures

Le journal le soir a demandé à madame Poirier comment réagit l’industrie touristique locale aux fermetures annoncées ces derniers jours par des membres de cette industrie, comme l’Hôtel des Gouverneurs, fermé pour l’été, et le Café Saint-Louis, fermé pour une période indéterminée.

Isabelle Poirier (Photo: courtoisie)

« Comme à chaque fois que quelqu’un tombe au combat, ça nous touche toujours et ça nous inquiète. Je pense qu’il faut se concentrer sur ceux qui s’en sortent et qui tentent de connaître une bonne saison touristique malgré la pandémie. Ça met aussi en relief toute l’importance de l’accompagnement des entreprises de notre part, pour la promotion, et aussi de la part de la Société de promotion économique de Rimouski pour le côté financier, dans le contexte actuel », réagit madame Poirier.

Tourisme local et régional

Une stratégie a été arrêtée par Tourisme Rimouski et Tourisme Bas-Saint-Laurent pour contrer les effets de la crise : celle d’inviter les gens à s’adonner au tourisme local et régional.

« Nous invitons les gens à consommer chez nous; à fréquenter nos restaurants; à aller voir et redécouvrir les attractions d’ici. Devenons des touristes dans notre propre région! Au fond, notre saison va réussir si nos ambassadeurs rimouskois font la promotion de nos attraits mais y sont aussi présents. »

Campagne

« Nous avons enregistré ce matin même des capsules télé où des représentants de chaque village, ville et MRC du Bas-Saint-Laurent invitent les gens à redécouvrir notre région. Il y a encore bien des choses à faire chez nous et nous sommes là pour les accueillir », explique aussi madame Poirier.

Nos lecteurs sont invités à consulter et à imprimer le guide touristique de Rimouski, disponible sur le site Internet du journal le soir, dans les publicités tournantes, en haut de page.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×