28.10.2020
Actualités Environnement Plage de Sainte-Luce : l’autorisation du ministère est nécessaire pour le nettoyage

Plage de Sainte-Luce : l’autorisation du ministère est nécessaire pour le nettoyage

La maire de Sainte-Luce, Maïté Blanchette-Vézina, explique que la Municipalité devait attendre le certificat d’autorisation du ministère de l’Environnement avant de procéder au nettoyage de la plage.

« Nous avons fait notre demande plus tard qu’à l’habitude puisqu’on ne croyait pas que la plage pourrait ouvrir cet été. Le gouvernement avait annoncé au début de la pandémie que les plages seraient fermées jusqu’au 31 août. Le nettoyage consiste à enlever les algues et l’herbe, tout en étant prudent, car c’est ce qui retient la structure. Le nettoyage est très avancé après une bonne journée lundi. Il devrait se compléter sous peu. Les algues serviront d’engrais pour un producteur agricole », indique Mme Blanchette-Vézina.

Plusieurs lecteurs du Journal Le Soir s’interrogeaient sur le fait de procéder au nettoyage aussi tardivement à la suite de la publication d’un article annonçant le début de l’opération, lundi.

Plage achalandée

La maire signale que la plage a été très achalandée au cours des dernières semaines. « Nous avons un très bel été. Tout se passe très bien. Les gens sont nombreux et ils respectent la distanciation physique. Nous n’avons pas eu de problème de déchets, mais quelques cas de camping illégal. Dans ce cas, nous remettons un avis aux fautifs et nous les dirigeons vers le Camping La Luciole ou celui de la Marée chante », précise-t-elle.

Bouffe de rue

Le projet pilote pour offrir de la bouffe de rue (food truck) à la population et aux visiteurs est bien enclenché. « Nous avons deux cantines mobiles que nous avons installées sur le site du marché public, dans l’anse, près de l’église. Il s’agit de Gaspésie Gourmande qui arrive cette semaine et la cantine Le Rallye de Rimouski qui a déjà commencé à opérer lors des belles journées. Nous sommes ouverts à en accueillir d’autres. Les intéressés peuvent contacter notre agente de développement, Kariane Lavoie, au bureau municipal », ajoute Mme Blanchette-Vézina.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×