23.09.2020
Sports Chantal Pilon comblée de devenir la « dg » des Jeux de...

Chantal Pilon comblée de devenir la « dg » des Jeux de Rimouski

Une femme d’affaires et politique, Chantal Pilon, est la nouvelle directrice générale du comité organisateur des Jeux du Québec de Rimouski, été 2022.

Sa nomination a été tout juste confirmée cet après-midi. Madame Pilon est bien connue comme candidate libérale lors des dernières élections fédérales, dans Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques, et comme ancienne propriétaire de l’Agence G Communication, entre autres.

Elle a aussi été directrice générale du comité organisateur du tournoi de la coupe Memorial (hockey junior), présenté à Rimouski en 2009.

« Je suis vraiment très heureuse! Je dois lever mon chapeau à l’organisation, car le processus d’embauche n’a pas été pris à la légère. Ce fut un processus extrêmement complet. Ça fait plusieurs années que je n’avais pas suivi un processus d’embauche aussi serré. Ça démontre la rigueur avec laquelle le comité organisateur a traité ça et l’importance qu’il accordait au poste. Le poste avec d’importantes responsabilités et le comité organisateur voulait quelqu’un qui peut répondre à ses attentes », commente d’abord madame Pilon.

Défi mutuel

« Il y a eu un bon défi pour eux, comme ce le fut pour moi, et c’est correct. C’est toujours en sortant de notre zone de confort qu’on grandit le plus. À mon humble avis, ce qui a joué en ma faveur, c’est que j’ai une bonne connaissance du milieu et de l’expérience dans ce type d’organisation. Si on retourne à mes années avec G Communication, nous avons été impliqués dans l’organisation des célébrations du 100e anniversaire du naufrage de l’Empress of Ireland. C’était un événement qui a demandé beaucoup d’attention sur les détails. Ça a pris un an et demi de travail », confie madame Pilon.

« Évidemment, il y a eu le tournoi de la coupe Memorial, qui fut un événement très stimulant et qui est très comparable à l’organisation des Jeux du Québec. Il y avait 800 bénévoles et 50 comités à gérer; un budget de 3 M$ à gérer, 6 M$ de retombées économiques. On est un peu dans les mêmes eaux avec les Jeux, qui vont attirer 19 délégations, 1 000 entraîneurs, 250 officiels, 3 300 athlètes dans 12 disciplines, 2 500 bénévoles, et de 10 à 12 M$ de retombées économiques. On pense aussi accueillir jusqu’à 100 000 personnes, sur 10 jours. Le tournoi de la coupe a été une bonne école, pour moi », poursuit-elle.

À partir du 3 août, Chantal Pilon se met au travail pour trois ans.

Premiers Jeux d’été

Un des défis auxquels feront face les organisateurs des Jeux, c’est le fait que ce seront les premiers Jeux d’été qu’accueillera Rimouski, après des Jeux d’hiver en 1975 et en 2001.

« Ce sera un défi supplémentaire pour nous, c’est certain. Cela va permettre du même coup de laisser un héritage aux Rimouskois, car ça signifie la mise à niveau de plusieurs infrastructures. Ce qui veut dire aussi qu’on pourra développer de nouvelles disciplines sportives d’été à Rimouski, par la suite. »

Priorité

Avant même de penser à préparer les Jeux, il faudra éclaircir des incertitudes sur leur tenue, en lien avec la crise du coronavirus.

« Je devrai rencontrer les gens de Sports Québec et les membres du comité organisateur pour me mettre à jour, savoir où on est rendu, quelles seront les prochaines étapes. Un calendrier de travail sera préparé par la suite. Le dossier de la date des Jeux va être prioritaire à traiter, parce que tout va découler de là. On n’ira pas à la même vitesse sir nos Jeux sont reportés de 2022 à 2023. Les Jeux d’hiver de 2021 de Rivière-du-Loup ont été reportés à 2022 et ce n’est pas coutumier d’avoir des Jeux en hiver et des Jeux en été, la même année, à six mois d’intervalle. La question demeure, pour nous : est-ce que 2022 tient toujours la route? C’est le premier enjeu sur lequel il faudra travailler. »

Président

« Le conseil d’administration est particulièrement fier de pouvoir compter sur madame Chantal Pilon à titre de directrice générale du COFJQ Rimouski 2022. Sa profonde connaissance du milieu et son expertise issue de plusieurs postes d’envergure ont largement soutenu sa candidature », a commenté José Arsenault, président du comité organisateur.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×