26.09.2020
COVID-19 Le maire sert une mise en garde aux estivants

Le maire sert une mise en garde aux estivants

Version révisée des terrasses urbaines pour cet été

La Ville de Rimouski a annoncé hier soir que la rue Saint-Germain sera fermée pour permettre la présentation des Terrasses urbaines, mais sous une formule qui tient compte de la crise du coronavirus.

Le maire, Marc Parent, a précisé certaines informations à ce sujet, en entrevue avec le journal le soir, ce matin, mais il a aussi servi une mise en garde aux estivants, rappelant que la Ville a des pouvoirs qui pourraient remettre en cause les accommodements accordés aux tenanciers de bars et ralentir les ardeurs des fêtards.

« Ce ne seront pas des terrasses urbaines au sens où on l’entend d’habitude, comme on les connaissait par les années passées. On pourrait plutôt parler de la rue Saint-Germain qui sera fermée, transformée en rue piétonnière. Les heures d’opération seront diminuées. On parle d’un arrêt des activités les dimanches, lundi, mardi et mercredi, à 22 h, et aussi, les jeudis, vendredis et samedis à 23 h. Il n’y aura pas de spectacle qui générerait des foules, mais plutôt de musique d’ambiance, où chacun des restaurateurs et tenanciers de bar fera jouer sa propre musique », explique monsieur Parent.

« C’est vraiment une opportunité, en fait, qu’on offre aux propriétaires de restaurants et de bars d’agrandir leur espace pour favoriser une distanciation physique, tout en donnant la chance aux touristes de vivre quand même un été positif, un été où on aura l’impression de relaxer. Ça commence le 16 juillet et pour un mois », poursuit le maire de Rimouski.

Mise en garde

 « Je veux ajouter quelque chose de très important : j’ai été moi-même témoin la semaine dernière, sur la rue Saint-Germain Est, du fait qu’il y a des gens qui ne respectaient pas les mesures de distanciation physique. Présentement, on est extrêmement chanceux qu’il n’y ait pas de cas de COVID-19 sur le territoire de la ville de Rimouski et dans la région, ou pratiquement aucun. Il est clair qu’on doit faire plus attention. »

« On a donné notre accord pour rendre la rue Saint-Germain piétonnière et on a donné notre accord à des restaurateurs et à des tenanciers pour l’agrandissement de leurs espaces, mais si ces restaurateurs et si ces tenanciers ne prennent pas les mesures pour s’assurer qu’il y ait un respect des règles sanitaires et qu’on ne se dirige pas vers une recrudescence des cas de COVID-19, nous allons devoir retirer notre accord à tout ça. On ne veut pas en arriver là – l’été est tellement court -, mais on demande à tout le monde de porter le masque dans des endroits publics et que les restaurateurs et tenanciers s’assurent que les mesures sont bien mis en place », tranche monsieur Parent.

Le maire, Marc Parent (Photo: capture d’écran)

Collaboration

La mise en place d’une période réservée à l’activité piétonnière au centre-ville est le fruit d’une collaboration entre la Ville et les organisateurs des Terrasses urbaines Cogeco, à la demande de ces derniers, a aussi précisé monsieur Parent.

Terrasses Cogeco

Les organisateurs ont d’ailleurs diffusé un communiqué ce matin, dont voici l’essentiel. Les Terrasses urbaines Cogeco deviennent pour cette année les Terrasses Cogeco.

« Malgré le contexte de pandémie, c’est un été agréable qui s’amorce à Rimouski avec le retour annoncé de la rue piétonnière au centre-ville de Rimouski qui portera le nom des Terrasses Cogeco. Les élus ont accordé leur confiance à l’organisation pour une 4e année, qui demeure respectueuse des consignes de santé publique. »

Les membres du conseil d’administration et son partenaire présentateur, Cogeco, se réjouissent ainsi de la tenue de l’édition 2020 qui apportera son lot de bonheur dans la population locale du 17 juillet au 16 août prochain.

« Nul doute que la sécurité des participants a nécessité la révision complète de la formule » précise Tommy L. Cloutier, président du conseil d’administration.

Respect des recommandations

Les organisateurs ajoutent d’ailleurs qu’ils entendent suivre les consignes sanitaires et les faire appliquer.

« Cette année, la rue Saint-Germain sera piétonnière pour l’extension des terrasses des restaurateurs, des tenanciers de bars et les déplacements de leur clientèle uniquement. Aucune animation ni spectacle ne se tiendra sur la rue dans le contexte de pandémie. De plus, aucun attroupement ou flânage ne pourront être acceptés. Les clients devront rester assis à leurs tables respectives » mentionne celui dont l’organisme aura pour rôle de gérer la piétonnisation de la rue et le respect des recommandations gouvernementales.

Ainsi, les activités commerciales sur les terrasses temporaires se limiteront à 23 h. « Bien sûr, nous apporterons des mesures de sécurité et de prévention additionnelles grâce à la contribution de Cogeco et de Desjardins », ajoute Tommy Cloutier.

Agents de sécurité

« Outre l’hygiène des mains et la distanciation physique dont chaque commerçant et client est responsable, nous allons accroître le nombre d’agents de sécurité simultanément sur les lieux. Ces derniers interviendront avec diligence en cas d’attroupement, de flânage, d’absence de distanciation ou autres dérogations aux consignes de la santé publique. De plus, pour refléter le caractère unique de cette présentation, marquer les esprits et rappeler à la prudence en ce temps de pandémie, nous retirons le mot « urbain » de notre vocabulaire » conclut celui-ci.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×