30.10.2020
Actualités Politique Un ancien combattant commente le 75e anniversaire de la fin de la...

Un ancien combattant commente le 75e anniversaire de la fin de la Deuxième Guerre mondiale

Un ancien combattant, le Rimouskois Josélito Boudreault, considère très important de souligner des événements comme le 75e anniversaire du jour de la victoire sur le Japon et de la fin de la Seconde Guerre mondiale, ce samedi 15 août.

« Il faut se souvenir pour éviter que cela se reproduise. La participation du Canada à la Deuxième Guerre mondiale a été très importante. Alors que la population était de 11 millions à l’époque, nous avons fourni un million de soldats, dont 45 000 sont morts et 55 000 ont été blessés. Ça me fait toujours réfléchir ces cérémonies de commémoration. Comme je le dis souvent, il ne faut pas oublier que des gens ont sacrifié leur vie pour que nous soyons en paix et que nous ayons la liberté d’expression. Les soldats canadiens jouissent d’une réputation phénoménale. Ils sont respectés et craints », déclare l’ancien président de la filiale Joseph Keable de la Légion royale canadienne.

Paul Triquet reçoit la Croix de Victoria

M. Boudreault rappelle que le seul soldat canadien-français a avoir reçu la Croix de Victoria pour des exploits réalisés lors de la Deuxième Guerre mondiale provenait de la région, soit Paul Triquet, de Cabano. Il a ainsi suivi les traces de Joseph Keable et de Jean Brillant, qui avait reçu le même honneur lors de la Première Guerre mondiale.

Le gouvernement du Canada a tenu une cérémonie de dépôt de couronne au Monument commémoratif de guerre du Canada à Ottawa. (Photo capture d’écran – Alexandre D’Astous)

Déclaration du ministre des Anciens Combattants

Le ministre des Anciens Combattants et ministre associé de la Défense nationale, Lawrence MacAulay, a souligné le 75e anniversaire du jour de la Victoire sur le Japon et de la fin de la Seconde Guerre mondiale. « Il y a 75 ans, à l’annonce de la capitulation du Japon, la Seconde Guerre mondiale prenait fin. Et même si l’essentiel des efforts du Canada a eu lieu en Europe et dans les eaux glaciales de l’océan Atlantique, le 15 août a marqué la fin d’une campagne en Asie et dans le Pacifique à laquelle ont pris part plus de 10 000 Canadiens », déclare-t-il.

Défense de Hong Kong

La défense de Hong Kong a imposé un tribut particulièrement lourd. Des quelque 2 000 Canadiens y ayant participé, près de 800 ont été tués ou blessés. Les survivants ont passé plus de trois ans et demi dans des camps de prisonniers de guerre où les conditions étaient très difficiles. Des centaines d’entre eux y sont morts, tandis que les autres ont été marqués à jamais par leurs expériences.

« L’héritage de leur sacrifice immense et de leur bravoure indéfectible est partagé par tous ceux qui ont servi en Asie et dans le Pacifique, de même que tous ceux qui ont servi lors de la Seconde Guerre mondiale. Et alors que nous soulignons le passage de 75 années depuis le rétablissement de la paix, nous faisons le vœu de nous souvenir de tous ceux qui ont servi – au pays comme à l’étranger – et grâce à qui nous pouvons jouir de la liberté aujourd’hui », ajoute le ministre MacAulay.

Plus d’un million de Canadiens et de Terre-Neuviens se sont enrôlés pendant la Seconde Guerre mondiale, et plus de 10 000 ont servi en Asie et dans le Pacifique.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×