Actualités Éducation Murales dévoilées jeudi et vendredi

Murales dévoilées jeudi et vendredi

Depuis mars 2021, les élèves de l’école l’Écho-des-Montagnes de Saint-Fabien et de l’école Lavoie de Saint-Eugène-de-Ladrière travaillent à imaginer et conceptualiser des murales qui définissent l’histoire de ces deux villages.

Dans le cadre du programme culture à l’école par le ministère de l’Éducation, les artistes et résidents de Saint-Fabien, Caroline Jacques et Gervais Bergeron, ont pu guider les élèves à travers toute la création. Les murales seront dévoilées ce jeudi 17 juin à Saint-Eugène-de-Ladrière et le lendemain à Saint-Fabien.



Ce projet, inspiré par l’histoire du territoire de ce secteur du Bas-Saint-Laurent, fut un prétexte pour que les jeunes réfléchissent à leur propre histoire. Les élèves devaient communiquer avec leur famille, idéalement résident du village ou des alentours, pour connaître les différentes histoires et anecdotes du passé en lien avec l’histoire de leur village respectif. Les élèves pouvaient également recueillir des photos et objets de l’époque. Tous ces « trésors du passé » obtenus par les élèves servaient à les inspirer pour créer les murales. Les trouvailles des élèves ont également été colligées sur un site internet créé par les artistes.  https://echohistoire.wixsite.com/my-site.

Élèves en action


Les murales sont donc le résultat d’une belle collaboration entre les élèves, les résidents et les artistes. Les 10 murales illustrent le portrait du village, de son histoire, de son territoire et de sa culture. Elles se retrouvent sur les murs extérieurs de ces écoles ainsi que dans d’autres lieux sur le territoire. Sur fond de paysage local, chaque œuvre met en avant-plan un pan de l’histoire de Saint-Fabien et des personnages mythiques.  Le 17 juin, les trois murales à l’école Lavoie seront inaugurées avec les élèves, tandis que les sept murales à l’école Écho-des-Montagnes seront dévoilées le 18 juin.

L’artiste Caroline Jacques. (Photo courtoisie)

« L’expérience fut vraiment enrichissante pour nous ainsi que pour les élèves. Toutes les histoires, les anecdotes, les photos et les objets ont permis aux élèves de mieux comprendre l’histoire de leur famille. Les murales pourront rester longtemps sur les murs de l’école et les élèves en sont très fières ! », commente l’artiste Caroline Jacques.



10 murales

Les 10 murales illustrent le portrait du village, de son histoire, de son territoire et de sa culture. Elles se retrouvent sur les murs extérieurs de ces écoles ainsi que dans d’autres lieux sur le territoire. Sur fond de paysage local, chaque œuvre met en avant-plan un pan de l’histoire de Saint-Fabien et des personnages mythiques. 


« En ces temps de pandémie, ce fut très à propos d’inviter les jeunes à téléphoner à leurs grands-parents pour quérir des histoires sures « comment ça se passait autrefois » ! Les jeunes ont fait de belles récoltes de « trésors du passé » ceux-ci sont colligés sur un site internet créé par les artistes. Celui-ci évoluera après la fin du projet de murales puisque l’écho de notre histoire ne cesse de retentir et que le 200e de Saint-Fabien approche à grands pas », mentionnent les responsables.

Les murales, dont les thématiques, sont : le fleuve, l’été, l’automne, l’hiver, le printemps, les métiers, la forêt, l’acériculture, l’histoire et la culture seront installés dans le village au cours de l’été.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×