25.10.2020
Actualités Éducation Donner un élan pour réussir la rentrée scolaire

Donner un élan pour réussir la rentrée scolaire

Afin de remettre au cœur l’importance de la réussite éducative, les Journées de la persévérance lancent une édition spéciale pour donner un élan à cette rentrée.

C’est en effet dans le contexte sans précédent de la pandémie que COSMOSS Bas-Saint-Laurent se joint au Réseau québécois pour la réussite éducative pour lancer cette campagne toute spéciale. Représentant un grand mouvement de motivation, la préoccupation des partenaires est de contribuer à créer un climat favorable à cette rentrée exceptionnelle, donner aux jeunes un sens à leur réussite éducative et leur avenir.

Mobiliser la population

Appelée « La rentrée, tous ensemble pour eux », la campagne sera déployée au cours des trois prochaines semaines afin de mobiliser la population, particulièrement les adultes significatifs dans l’entourage des jeunes, en valorisant leur rôle de motivateurs. Pour ce faire, une vidéo originale, des messages et articles de blogue seront notamment diffusés auprès du grand public via les réseaux sociaux ainsi que les médias nationaux et régionaux.

Au Bas-Saint-Laurent, sur les réseaux sociaux entre autres, des étudiants témoigneront de leur enthousiasme à revenir à l’école tandis que des employeurs les encourageront à persévérer en disant par exemple, « On est là pour toi, pour ta réussite scolaire ». Les citoyens, parents, grands-parents, oncles, tantes, employeurs ou encore entraineurs sont invités à faire partie de ce mouvement d’encouragements à l’égard des élèves et étudiants qui les entourent. Un mot-clic #Tousensemblepoureux a été créé pour l’occasion et toutes les personnes souhaitant prendre part au mouvement sont invitées à l’utiliser.

Un défi pour les jeunes et les familles

« La pandémie peut s’avérer anxiogène pour de nombreux parents et enfants en raison de l’incertitude générale, de la gestion complexe du travail, des pertes d’emploi ou encore de la peur de la maladie. Notre rôle, comme société et adulte dans l’entourage des jeunes, est de leur dire que nous sommes là pour eux et que l’année scolaire va bien se dérouler. « Tous ensemble pour eux » se veut un message simple et léger, bienveillant pour les jeunes et leur famille », précise la directrice générale de la Démarche COSMOSS, Emma Savard.

Les risques de décrochage scolaire élevés

L’organisme Academos, dont la mission est de connecter les jeunes avec la réalité du monde du travail, a dévoilé ce printemps les résultats d’un sondage qui montre que la pandémie et la fermeture des écoles ont entraîné une baisse importante de la motivation scolaire des élèves au Québec. Selon le sondage auquel ont répondu 950 étudiants âgés de 14 à 30 ans et vivant dans toutes les régions du Québec, 43 % des jeunes se disent « beaucoup moins motivés » et 37 % « moins motivés » à l’école depuis le début de la crise. Cette baisse de motivation affecte tout autant les étudiants du secondaire, du cégep et de l’université. Précisons que les cégépiens sont légèrement plus affectés, alors que 84 % d’entre eux sont « beaucoup moins » ou « moins » motivés par leurs études depuis le confinement, par rapport à 79 % des jeunes du secondaire et 77 % des universitaires.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×