Actualités > Éducation > Dévoilement des capsules gagnantes du Concours « À quoi tu t’accroches? »
Éducation

Dévoilement des capsules gagnantes du Concours « À quoi tu t’accroches? »

La capsule d’Olivia Paradis, étudiante en 5e secondaire à l’école Paul-Hubert, est ressortie grande gagnante. (Photo Facebook)

Les partenaires de COSMOSS Rimouski-Neigette profitent des Journées de la persévérance scolaire pour dévoiler les capsules gagnantes de la première présentation du concours À quoi tu t’accroches?

Du 1er au 10 février, jeunes et moins jeunes pouvaient soumettre une capsule vidéo dans laquelle ils ou elles partageaient leurs sources de motivation. Le défi? Répondre en 30 secondes à la question suivante : à quoi tu t’accroches en cette drôle d’année?

Près d’une quarantaine de capsules ont été reçues, toutes plus inspirantes les unes que les autres. Les membres du jury ont toutefois dû trancher et ont sélectionné une capsule gagnante par catégorie, en plus d’octroyer des prix de deuxième position. Ce sont donc au total 16 capsules qui ont été primées, dans les catégories suivantes : Primaire,

Métal du Golfe_VF

Secondaire 1-2, Secondaire 3-4-5, CFRN, Collégial, Universitaire et Organismes communautaires. Il est possible de visionner les capsules gagnantes sur la page Facebook ou le site Internet de COSMOSS Rimouski-Neigette.

Prix Coup de coeur Desjardins

La capsule d’Olivia Paradis, étudiante en 5e secondaire à l’école Paul-Hubert, est ressortie grande gagnante de cette première édition du concours. En plus de remporter le deuxième prix dans sa catégorie, elle a ravi le coeur du jury et a remporté le prix Coup de coeur Desjardins d’une valeur de 500$. Les membres du jury mettent d’ailleurs au défi de ne pas fredonner la mélodie entrainante composée par la talentueuse jeune femme.

Persévérantes, de génération en génération!

L’idée derrière le concours mis sur pied cette année par le comité était la suivante : la persévérance, dans un processus d’apprentissage, c’est l’affaire de tout le monde. Que ce soit à l’école, dans le sport ou dans les projets personnels, tous et toutes doivent se trouver des sources de motivation. C’est donc avec bonheur que le comité a réalisé que la lauréate dans la catégorie Collégial, Flavie Lévesque, est la petite-fille de Marguerite Thériault, quant à elle lauréate dans la catégorie Organismes communautaires. Comme quoi la persévérance n’a pas d’âge.

Facebook Twitter Reddit