30.10.2020
Actualités Santé Peu de progrès dans le traitement du cancer du pancréas

Peu de progrès dans le traitement du cancer du pancréas

Alors que des innovations dans le domaine des soins de santé engendrent des avancées spectaculaires dans le traitement des tumeurs malignes, peu de progrès a été accompli en ce qui concerne le cancer le plus meurtrier du monde, celui du pancréas.

Pancreatic Cancer Canada se bat pour faire augmenter le taux de survie des patients atteints du cancer du pancréas grâce à des investissements ciblés en recherche, à une sensibilisation accrue ainsi qu’à des initiatives de soutien aux patients, d’animation communautaire et de mobilisation. Avec un très faible taux de survie après cinq ans d’à peine 8 %, le cancer du pancréas est la troisième principale cause de décès attribuables au cancer au Canada en 2020.

Mortel dans 92 % des cas

Un diagnostic de cancer du pancréas est mortel dans 92 % des cas, une statistique qui n’a pas changé depuis plus de 40 ans. Les perspectives se détériorent pour les patients atteints du cancer du pancréas, alors que le taux de survie pour la plupart des autres cancers augmente. Selon les statistiques, 50 % des gens diagnostiqués du cancer du pancréas meurent quatre mois après le diagnostic.

Des traitements de première intention deviennent disponibles, mais la maladie progresse souvent après le traitement initial, laissant un nombre encore plus restreint d’options de traitement supplémentaire aux patients. La progression de ce terrible cancer devient donc presque impossible à freiner. 

Une avancée thérapeutique majeure

Le cancer du pancréas représente un des adversaires les plus redoutables de l’ère moderne de la recherche sur le cancer. Certaines avancées ont permis d’améliorer la compréhension de ce cancer, mais le taux de survie après cinq ans n’a pas substantiellement changé depuis 40 ans, et une majorité de patients succombent toujours à cette maladie.

Un traitement novateur

Aujourd’hui, grâce aux résultats positifs obtenus lors d’importants essais cliniques de phase 3 pour NAPOLI-1 avec ONIVYDE (irinotécan liposomal), l’espoir est toutefois permis. Ce traitement novateur pour le cancer du pancréas prolonge la survie globale des patients atteints du cancer du pancréas de 45 % tout en maintenant leur qualité de vie.

Le médicament est déjà financé dans plusieurs pays et recommandé par les directives internationales du National Comprehensive Cancer Network (NCCN). La Food and Drug Administration (FDA) américaine a récemment accordé le statut de désignation accélérée à Onivyde dans le cadre d’une polythérapie pour le traitement du cancer métastatique du pancréas.

Non accessible au Canada

En 2017, Santé Canada a accordé son approbation réglementaire à PrONIVYDE® (irinotécan liposomal injectable) pour le traitement du cancer métastatique du pancréas, en combinaison avec des médicaments de chimiothérapie standards, chez les patients adultes pour lesquels la maladie progresse après un traitement de première intention.

Plus de trois ans plus tard, ce médicament n’est toujours pas disponible au Canada, malgré les recommandations positives du Programme pancanadien d’évaluation des anticancéreux (PPEA) et de l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS) du Québec.

Pancreatic Cancer Canada (PCC) estime qu’il est temps pour le Canada de combler l’écart avec les autres pays concernant le traitement du cancer du pancréas. L’organisme joint également sa voix à celle des patients et des médecins de partout au pays ayant déjà manifesté leur soutien au financement du PrONIVYDE® directement auprès du PPEA et de l’INESSS, en plus de continuer de demander que ce médicament soit remboursé le plus rapidement possible. Nous avons des attentes claires envers l’Alliance pancanadienne pharmaceutique (APP), qui devra remplir son mandat de mener des négociations pour les médicaments approuvés par Santé Canada et d’établir rapidement du financement public à l’échelle nationale.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×