27.10.2020
Nouvelle de 19 h Léa D’Anjou suit les traces de son père

Léa D’Anjou suit les traces de son père

À seulement huit ans, Léa D’Anjou conduit déjà les camions de Remorquage provincial Jacques D’Anjou, à la grande fierté de son père, Tony D’Anjou, qui avait lui-même appris au même âge avec son père Jacques.

Léa a convaincu son père d’acheter le chandail aux profits de Leucan. (Photo courtoisie)

« Elle veut toujours conduire. Elle n’a pas trop froid aux yeux. Il ne peut pas y avoir plus concentré qu’elle au volant. Léa se pratique avec moi dans des chemins non balisés. Elle veut toujours venir avec nous sur les remorquages. Elle a ses « bottes à cap » et elle nous suit. C’est une jeune fille qui veut toujours aider tout le monde. Elle a le cœur sur la main. La cause des enfants malades lui tient beaucoup à cœur. L’an passé, elle a insisté pour qu’on achète le chandail de l’animateur d’une course de camions à Saint-Joseph-de-Beauce. Le chandail était mis aux enchères pour la Fondation Leucan. Nous l’avons acheté 2 000 $. Elle était tellement contente de savoir que l’argent servirait pour les enfants malades. Elle le voulait pour la cause », raconte Tony.

Léa fait le plein d’essence de la remorque. (Photo courtoisie)

Une histoire de famille

Léa a de qui tenir pour sa passion pour les camions et pour désir d’aider les autres. Depuis 1972, Remorquage provincial Jacques D’Anjou est au service des automobilistes, et ce jour et nuit et 365 jours par année. Depuis 48 ans, Jacques D’Anjou, applique la devise de l’entreprise en « ne dormant jamais ». « Il est tout le temps là. Sept jours sur sept. Il ne prend jamais de vacances ou de congé. Il nous a transmis ce désir d’être au service de la population. Jacques c’est tout un homme. Il répond jour et nuit. Quand j’étais plus jeune, il me disait qu’il était comme un ange gardien de la route », mentionne Tony.

Léa partage une passion pour les chevaux avec sa mère. (Photo courtoisie)

Léa a une autre passion, celle des chevaux, qu’elle partage avec sa mère.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×