28.10.2020
Nouvelle de 18 h Le maire Parent invite les « anti » à annuler leur manifestation

Le maire Parent invite les « anti » à annuler leur manifestation

La Ville n’a pas l'intention de collaborer

Le maire de Rimouski, Marc Parent, confirme que la Ville n’approuve aucunement la manifestation pour le libre choix dans l’application des mesures sanitaires prévue pour samedi prochain et surveillera de près son déroulement.

« Énormément de personnes ont communiqué avec moi en lien avec la fameuse manifestation de samedi prochain, sur le territoire de la ville de Rimouski. Je ne vous cacherai pas que j’étais heureux de constater la décision du gouvernement du Québec à l’effet que parmi les conséquences de mettre la région au niveau d’alerte orange, il y a maintenant une limite de 25 personnes par manifestation, au lieu de 250 personnes. Les manifestants devront aussi porter un masque », soutient monsieur Parent.

Le droit de manifester a des limites

« Tout le monde reconnaît le droit de manifester, mais ce droit a des limites. Une des limites est qu’on ne peut pas permettre aux gens de contribuer à la propagation de la COVID-19. Je n’ai pas l’intention aujourd’hui de convaincre qui que ce soit de l’existence ou non de ce virus. La réalité, c’est qu’on est extrêmement préoccupé en lien avec la possibilité qu’il y ait une manifestation. Idéalement, les organisateurs devraient annuler cette manifestation. Si jamais elle a lieu, on vous rappelle que c’est limité à 25 personnes et que vous devrez porter le couvre-visage », déclare le maire rimouskois.

Le maire, Marc Parent (Photo: capture d’écran)

Policiers

« Je rencontre les autorités de la Sûreté du Québec aujourd’hui, pour discuter à nouveau de l’approche qu’elle entend prendre en lien avec la gestion de la manifestation. Avec l’arrivée du dernier décret, les membres de la Sûreté du Québec ont de nouveaux outils dans leur coffre pour pouvoir s’adapter à la nouvelle réalité. J’espère sincèrement que la population de Rimouski ne sera pas menacée par la présence d’individus qui ne respectent pas les règles de distanciation et qui dans certains cas pourraient provenir de zones rouges », s’inquiète monsieur Parent.

Un message

« Je veux lancer un message aux restaurateurs, aux commerçants et aux tenanciers. Vous avez fait un travail extraordinaire dans les derniers mois. Vous avez agi de manière exemplaire et je vous demande, en fin de semaine prochaine, de faire extrêmement attention pour vous assurer que les normes sanitaires soient respectées », a conclu monsieur Parent.

Manifestation maintenue

Le principal organisateur régional de la manifestation de samedi prochain, qui doit démarrer devant les quartiers généraux de la Sûreté du Québec, sur la rue Vanier, Gino Castonguay, indiquait en milieu d’après-midi avoir toujours l’intention de tenir l’événement.

« La manifestation est maintenue. Je vise toujours obtenir la participation d’entre 500 et 1 000 personnes. Je suis en communication avec d’autres organisateurs et nous allons peut-être apporter des changements mineurs. Je le saurai en soirée et je vais partager les informations vendredi », se limite à dire monsieur Castonguay.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×