28.10.2020
Nouvelle de 19 h Une autre défaite par un seul but

Une autre défaite par un seul but

L’Océanic s’incline 3-2 à Chicoutimi

L’Océanic de Rimouski continue de livrer de belles batailles, mais ne réussit pas à inscrire une première victoire à son dossier.

Samedi à Saguenay, la formation rimouskoise s’est inclinée 3-2 face aux Saguenéens. Il s’agissait d’un 4e revers consécutif en ce début de saison. 

Il y a eu deux buts en première, un de chaque côté. Le vétéran Samuel Houde a ouvert le pointage au profit des Sags, mais la réplique n’a pas tardé alors    que seulement 13 secondes plus tard, le défenseur utilisé en attaque, Philippe Casault, a marqué son premier but dans le circuit.

Dawson Mercer a redonné les devants aux locaux lorsque laissé sans surveillance devant le filet dès la première minute de jeu de la deuxième période. Mikael Martel a ensuite habilement fait dévier un lancer de Frédéryck Janvier pour créer l’égalité. Mais Cole Stewart, avec son premier dans le circuit, a redonné les devants pour de bon aux Saguenéens, tard en deuxième.

Ça s’est arrêté là au tableau de pointage malgré de belles chances de marquer de part et d’autre. L’Océanic a dominé 25-21 dans les tirs au but.

« On a affronté ce qui demeure l’une des trois ou quatre puissances de la ligue. On a bien bataillé, mais ce qui m’agace, c’est qu’ils sont revenus tout de suite après qu’on ait créé l’égalité 2-2. Quand les changements sont loin de notre banc, on a de la misère à gérer nos temps de glace et on devient fatigués. Ça a donné le 3e but qui est le but gagnant parce qu’on était à bout de souffle », a résumé Serge Beausoleil

Après la défaite de 4-0 dans le premier match, les trois suivantes l’ont été par la marge d’un seul but si l’on exclut le filet désert par les Remparts de Québec dimanche dernier à Rimouski. L’équipe a tout de même récolté un premier point vendredi dans un revers en tirs de barrage à Shawinigan. La sentier de la victoire n’est pas loin.

« C’est la lecture qu’on fait. On a affronté de très bonnes équipes et on n’a pas perdu 9-2. Je pense qu’il faut persévérer et continuer de travailler. On sait que la route ne sera pas aussi facile que l’an dernier. On s’en va dans la bonne direction, mais il y a encore des choses à peaufiner », souligne l’entraineur-chef.

En bref

Anthony D’Amours disputait son 200e match en carrière avec l’Océanic. Un bel accomplissement pour le défenseur de Trois-Pistoles… Brandon Casey et Frédéric Brunet ont réintégré l’alignement à la place d’Émile Lambert et de Simon Maltais… Nathan Ouellet (blessé) ainsi qu’Adam Raska et Alexander Lazarev étaient les autres absents chez les visiteurs… Après quatre parties, l’Océanic est maintenant 1 en 9 (11,1 %) en avantage numérique pour le 16e rang dans le circuit. Par contre, il est parfait en désavantage numérique avec sept réussites sur sept pour un pourcentage de 100 %… L’Océanic va maintenant se préparer à recevoir Baie-Comeau pour deux matchs, vendredi et samedi…

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×