26.11.2020
Nouvelle de 19 h Belle bataille, mais autre revers

Belle bataille, mais autre revers

L’Océanic s’incline 4-3 en toute fin de partie à Baie-Comeau

Pour un deuxième match en moins de 24 heures, l’Océanic et le Drakkar se sont livré un duel serré, à nouveau à l’avantage de la formation de la Côte-Nord par 4-3.

L’Océanic venait de créer l’égalité à six contre quatre avec 68 secondes à jouer sur le but de Samy Paré quand Julien Létourneau a fait dévier un lancer de Christopher Merisier-Ortiz pour le but de la victoire avec 29 secondes à jouer.

Ortiz a été la grande vedette de ce match avec un but et trois passes. Le défenseur de 19 ans a été dominant à tous points de vue.

C’était l’égalité 1-1 en troisième quand une superbe manœuvre de Ludovic Soucy, qui avait reçu une belle passe de Luka Verreault, a donné les devants 2-1 à l’Océanic.

Mais, Julien Hébert et Nathael Roy ont tour à tour marqué pour permettre au Drakkar de prendre les commandes par 3-2. Le match s’est ensuite joué dans les 68 dernières secondes.

« On réussit à niveler le pointage avec une minute à jouer, mais un mauvais marquage nous a ensuite coûté un précieux point à tout le moins. C’est dommage, nos gars ont travaillé très fort dans une partie physique. Soucy, Verreault, Coxhead nous ont donné du très gros hockey. Ce fut un peu plus difficile défensivement en début de match. On faisait des jeux compliqués », a commenté Serge Beausoleil. 

S’il y a eu cinq buts en troisième période, ce fut plus tranquille lors des deux premières. Isaac Belliveau (Océanic) et Merisier-Ortiz (Drakkar) ont marqué sur des jeux similaires, soit des tirs voilés en avantage numérique. 

Matthew Dunsmoor a repoussé 27 lancers alors que son vis-à-vis Olivier Ciarlo, qui en était à son premier match dans le circuit, en a bloqué 25.

L’Océanic s’incline donc pour une sixième partie de suite, dont deux en tirs de barrage. « Le premier match à Victoriaville, on n’était pas dedans. Mais, les cinq autres, on s’est incliné par un but chaque fois. On bataille, on fait de très bonnes choses », souligne l’entraineur-chef. 

D’autant plus que le fait d’avoir gardé 25 joueurs en début de saison ne suffit même pas à en habiller 20. Il y en avait 19 aujourd’hui. « La chose la plus importante cette année, c’est de voir les jeunes embarquer dans des situations comme ça. Malheureusement, il nous manquait six joueurs, ça commence à faire du monde à la messe. »

En bref

Le match prévu le 25 octobre dernier entre les Saguenéens et l’Océanic et qui avait été reporté sera joué mardi prochain à 19 h, à Rimouski. Le Saguenay tombera en zone rouge le lendemain, si bien que les Sags en profitent pour jouer une dernière partie avant de devoir tomber en congé forcé… Deux ajouts sur la liste des blessés au terme du match de vendredi à savoir Frédéryck Janvier et Simon Maltais qui n’ont pas joué tout comme les deux Européens Adam Raska et Alexander Lazarev ainsi que Zachary Bolduc et Nathan Ouellet… L’Océanic ne comptait donc que sur neuf attaquants réguliers… 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×