Gouvernement du Québec
27.11.2020
Nouvelle de 17 h Cinq « oui », quatre « peut-être » et deux points d’interrogation!

Cinq « oui », quatre « peut-être » et deux points d’interrogation!

Chez les conseillers, à un an des élections à Rimouski

Le journal le soir s’est livré à une petite consultation aujourd’hui auprès des conseillers de la Ville de Rimouski à savoir lesquels pensaient déjà être de retour pour solliciter un nouveau mandat, dans un an, le 7 novembre 2021.

Un exercice qu’il faut prendre avec un grain de sel, car bien des choses pourraient survenir d’ici là, mais qui donne une bonne indication de ce qui nous attend pour les postes de conseillers. Les participants ont accepté de répondre à une formule fort simple : « Au moment où on se parle, un « oui » signifie que vous penchez davantage pour un retour et un « non » signifie que vous pensez quitter votre poste à l’issue du présent mandat. »

Les conseillers joints nous ont parfois fourni des commentaires qui viennent appuyer leur position du moment. Nous les ajouterons sous leur nom, ainsi que certaines observations de l’auteur de ces lignes, à l’occasion. On compte au moins cinq conseillers qui répondent dans la positive aujourd’hui.

Le maire, Marc Parent, a annoncé lundi dernier qu’il ne se présenterait pas aux élections l’an prochain.

-District Sacré-Cœur, Sébastien Bolduc : « oui »

« Je penche pour un « oui », mais ce ne sera pas à la mairie, comme certains l’ont déjà cru. Je n’ai jamais signifié mon intérêt pour ce poste. Je me sens bien dans mon travail de conseiller, que je prends très à coeur. »

-District Nazareth, Rodrigue Joncas : ?

Il n’a malheureusement pas été possible de joindre monsieur Joncas par téléphone. Cependant, l’auteur de ces lignes et chroniqueur municipal peut se risquer à une prédiction : je serais surpris que monsieur Joncas sollicite un nouveau mandat, étant donné qu’il est à son poste depuis 15 ans et que l’intérêt pour la mairie qu’il a déjà manifesté ne semble plus là.

-District Saint-Germain, Jennifer Murray : peut-être

« Ni oui ni non. Je suis en réflexion. »

-District Rimouski-Est, Cécilia Michaud : peut-être

« Ma décision n’est pas prise. Cela dépendra des candidats à la mairie. »

Cécilia Michaud (Photo: courtoisie Cécilia Michaud)
Cécilia Michaud (Photo: courtoisie Cécilia Michaud)

-District Pointe-au-Père, Jacques Lévesque : peut-être

« Je trouve qu’on est encore loin du 7 novembre 2021. Ma décision ne sera pas prise avant plusieurs mois. »

-District Sainte-Odile, Grégory Thorez : oui

Une réponse des plus positives! Monsieur Thorez ne semble pas à court d’énergie ni d’enthousiasme!

Grégory Thorez (Photo Facebook)

-District Saint-Robert, Jocelyn Pelletier : oui

C’est aussi le cas de monsieur Pelletier. « Oui! J’ai encore beaucoup de dossiers qui m’intéressent, que je porte et que je veux mener à bien, comme celui du centre animalier. »

Jocelyn Pelletier Photo: archives)

-District Terrasse Arthur-Buies, Karol Francis : ?

Il n’a pas été possible de joindre monsieur Francis par téléphone. Le journaliste que je suis penche pour un « non ». Nous avons senti moins d’intérêt de la part de monsieur Francis pour la chose publique, ces derniers mois. Il n’apprécie pas le traitement qu’on réserve aux élus rimouskois sur les médias sociaux. Monsieur Francis en est à son troisième mandat, dont deux comme conseiller de Saint-Pie-X.

-District Saint-Pie-X, Simon Saint-Pierre : peut-être

« Je ne penche ni pour un oui ni pour un non. Ça dépendra des candidats à la mairie. Chose certaine, je n’ai pas envie de passer quatre autres années dans la chicane. Cependant, je crois que mon expérience d’homme d’affaires peut me permettre une contribution significative aux dossiers de développement économique. »

-District Mont-Lebel/Sainte-Blandine, Dave Dumas : oui

« C’est oui. J’adore mon travail de conseiller. Je veux continuer de travailler avec les gens de mon district à améliorer leur sort et notre communauté. C’est toujours très agréable et stimulant, en plus du travail avec les autres membres du conseil, pour l’ensemble de la Ville. »

-District Le Bic, Virginie Proulx : oui

Madame Proulx penche pour un « oui ». Reste à savoir si cela sera pour redevenir la conseillère du Bic ou pour être mairesse, car elle confirme être toujours en réflexion quant à savoir si elle briguera les suffrages pour la mairie.

À venir : des commentaires plus élaborés et une analyse

Ce tour d’horizon sera suivi prochainement d’une série de chroniques municipales de notre collaborateur Michel Francoeur. Les membres du conseil ont été invités à faire leur bilan et des commentaires plus élaborés que ci-dessus. Dave Dumas, Jocelyn Pelletier, Grégory Thorez et Virginie Proulx ont déjà accepté d’y participer. La série d’articles devrait débuter d’ici la fin du mois. Monsieur Francoeur y ajoutera ses observations.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×