23.11.2020
Actualités Politique Guy Caron dit poursuivre sa réflexion

Guy Caron dit poursuivre sa réflexion

L’ancien député fédéral de Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques, Guy Caron, fait durer le suspense au sujet de son éventuelle candidature à la mairie de Rimouski.

Le journal le soir a appris que monsieur Caron devrait annoncer sa décision officiellement en novembre, d’autant plus que le maire sortant, Marc Parent, a déjà indiqué qu’il ne solliciterait pas de nouveau mandat en novembre 2021. Monsieur Caron demeure toutefois imperturbable lorsqu’on lui demande si une annonce est imminente. L’auteur de ces lignes a aussi appris que Guy Caron a poursuivi ses consultations au cours des derniers jours.

Nous avons rencontré monsieur Caron ce matin, à l’occasion du dévoilement d’un monument à la mémoire des combattants canadiens, à Métis-sur-Mer. Guy Caron est à l’emploi d’Héritage Bas-Saint-Laurent, un organisme qui travaille à promouvoir la culture anglophone dans la région, depuis juin dernier.

Non seulement monsieur Parent a fait connaître sa décision le 2 novembre, mais en plus, hier, un autre éventuel candidat a annoncé qu’il ne serait pas de la partie, soit Djanick Michaud, qui a été candidat en 2017.

Indépendant des éléments extérieurs

Le journal a d’abord demandé à Guy Caron comment il réagissait à l’annonce du maire sortant. « C’est sa décision. Je respecte le travail qu’il a fait. J’ai vécu dans l’œil du public (comme député) pendant huit ans, alors je sais comment ça peut être exigeant. Je le remercie pour le travail qu’il a accompli pour les Rimouskois, tout en sachant très bien qu’il y a encore beaucoup de travail à faire pour la prochaine année. Mais ma réflexion se veut indépendante des éléments extérieurs qui pourraient survenir, par rapport à ce que je veux offrir, par rapport à ce que j’aimerais pouvoir offrir. »

Rencontres

Guy Caron a rencontré des personnalités politiques rimouskoises ces derniers jours, il le reconnaît : « Ma réflexion se poursuit. Je pense que c’est normal de rencontrer des gens pour discuter de différents éléments. C’est clair que si je me présente, je veux présenter une vision, savoir où je m’en vais avec ce que je proposerais à la population rimouskoise. Ce n’est pas juste pour moi, mais aussi pour les gens avec lesquels je travaillerais, avec lesquels j’aurais éventuellement l’occasion de travailler. Je veux savoir comment on peut enrichir ma réflexion. C’est normal que je rencontre des gens, en ce sens. »

Décision

À quand l’annonce de la décision de monsieur Caron?

« Ça va venir éventuellement. Il y a encore une année à passer avant l’élection, alors j’ai encore le temps de réfléchir. »

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×