26.11.2020
Nouvelle de 17 h Remue-ménage en vue dans des rues du centre-ville

Remue-ménage en vue dans des rues du centre-ville

La réduction de la vitesse à 40 km/h qui sera appliquée dans les prochaines semaines, sur la rue Lavoie, au cœur du centre-ville de Rimouski, laisse présager d’autres changements importants.

C’est ce qu’a indiqué la conseillère municipale du district Saint-Germain, Jennifer Murray, lundi dernier, à la fin d’une assemblée du conseil municipal plus longue que d’habitude.

C’est le début d’un remue-ménage, mais c’est aussi la suite, puisque beaucoup des changements qui surviennent ou s’annoncent découlent de l’aménagement d’une piste cyclable alternative en juin dernier et de sa fermeture en octobre. On envisage plusieurs carrefours avec des « quatre stops ».

L’installation d’un panneau à l’angle de la rue Sainte-Marie et de la rue Lavoie sera confirmée à la prochaine assemblée ordinaire du conseil municipal et impliquera la réduction de la vitesse à 40 km/h à l’approche de celui-ci, afin d’en améliorer la sécurité. Une autre décision est prise pour l’installation d’un double arrêt-stop à l’angle des rues Saint-Pierre et Lepage, probablement au printemps.

Tout le long de la rue Sainte-Marie est visé, donc, des carrefours sont aussi envisagés aux angles des avenues Rouleau et Saint-Louis, en plus de Cathédrale et Lavoie.

« À la suite de plusieurs commentaires de citoyens, on constate que ce sont maintenant plusieurs jeunes familles qui sont présentes dans ce secteur, notamment sur Sainte-Marie, du côté Ouest. On manifeste l’intérêt de conserver les panneaux d’arrêt qui ont été installés, puis retirés, pour la piste cyclable temporaire. Nous avons déposé une demande au service de Génie et au Comité de circulation pour voir s’il y a une possibilité de réutiliser ces panneaux, pour augmenter la sécurité des piétons », a signalé madame Murray.

Heures de pointe et piétons

« Pour ce qui est des trois autres intersections, il y a des gens qui m’ont dit que ce serait intéressant d’avoir des arrêts là, parce que ça permet aux piétons d’avoir plus de sécurité et on sait que les gens marchent beaucoup au centre-ville. On sait en plus qu’il y a un achalandage de voitures assez important aux heures de pointe. La décision est prise pour le panneau d’arrêt au coin de Saint-Pierre (prolongement de Sainte-Marie vers l’Est) et Lepage (côté Est de la Cathédrale). Les normes du ministère des Transports nous confirment cette nécessité. Par contre, les travaux vont être faits le printemps prochain », ajoute la conseillère.

Moins vite ailleurs aussi

« À la suite des discussions avec le conseil municipal, nous avons convenu que nous allions regarder la possibilité de faire de même pour les intersections de Saint-Louis et Rouleau, sur Sainte-Marie. Nous avons demandé aux services concernés d’analyser la faisabilité de diminuer la vitesse sur ces artères afin d’augmenter la sécurité des piétons et des cyclistes, en fonction des normes à respecter. Les consultations et les décisions vont aller à un peu plus tard, parce que ça nécessite des infrastructures », a aussi précisé madame Murray.

« On devait retirer la signalisation au 15 octobre. Dans les jours précédents, nous avons été informés par certains citoyens et citoyennes de leur désir que l’on maintienne les quatre intersections en place, sur Saint-Pierre, Lavoie, Rouleau, Sainte-Marie et Lepage. On demande aux citoyens de nous permettre de faire une évaluation en fonction des normes que les villes sont tenues de respecter. On va essayer de le faire le plus rapidement possible », a confirmé par la suite le maire, Marc Parent.

Le carrefour avenue Rouleau/2e rue, une artère très fréquentée de Saint-Robert. (Photo: journallesoir.ca, Pierre Michaud)

Réévaluation générale

À ces travaux au centre-ville s’ajoute une réévaluation générale de la vitesse limite autorisée dans les principaux secteurs résidentiels du centre-ville, dans une perspective d’améliorer la sécurité et peut-être de réduire la vitesse sur certaines rues. Cette réflexion fera suite à l’intervention d’un comité de citoyens de Saint-Robert qui a demandé la réduction de la vitesse à 30 km/h dans leur quartier, au début d’octobre.

« Nous avons donné le mandat à l’administration municipale de préparer un plan d’intervention visant à sécuriser davantage les rues de la ville de Rimouski. Les plans nous seront présentés dans les prochains mois avec les échéanciers et, en fonction des options choisies, il y aura des chantiers qui viendront avec », ajoute monsieur Parent.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×