Chroniques Chasse et pêche Anticosti a encore un mois pour déposer son dossier à l’UNESCO

Anticosti a encore un mois pour déposer son dossier à l’UNESCO

Ce début d’année 2021 marque la dernière étape pour le comité du maire d’Anticosti, John Pineault, vers le dépôt, le 1er février, de son dossier de candidature de 1000 pages pour obtenir la reconnaissance de l’Île au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Ça sent bon comme on dit pour l’Île d’Anticosti dans cette longue marche entreprise depuis quatre afin d’obtenir non seulement cette reconnaissance, mais aussi la protection éternelle de l’Arche de Menier. Puis ce sera la longue attente. L’UNESCO doit rendre sa décision en février 2023.



Déjà, le pourtour de l’île d’Anticosti fait notamment partie des aires protégées de Québec qui assure ainsi la protection d’une réserve de biodiversité de 1 651 km2 , laquelle protège le littoral de l’île et une zone tampon large d’un kilomètre, soit le tiers de l’île. Cette zone limitera l’exploitation forestière. Les activités de chasse et de pêche des pourvoyeurs seront supervisées. L’embouchure des 24 rivières à saumons sera protégée.

Hausse des baux gelée


Bonne nouvelle en ce début d’année 2021 pour les 35 000 détenteurs de baux de location d’un terrain sur les terres publiques du Québec.

Le Regroupement de Locataires de Terres Publiques du Québec (RLTP), présidé par Michel Dorval, a obtenu le gel des hausses inacceptables des baux de villégiature depuis l’ère du libéral ministre des Ressources naturelles, Pierre Arcand, en 2015. Ainsi, l’indexation des valeurs de référence sera établie selon l’indice des prix à la consommation, avec une baisse moyenne de 16% des loyers des baux.



De plus, le RLTP a obtenu la reconnaissance officielle du ministère de l’Énergie et des Ressources Naturelles comme représentant de tous les villégiateurs sur les terres publiques du Québec. En plus de la promesse de continuer à évaluer les autres préoccupations du regroupement de Michel Dorval, comme le transfert du patrimoine familial relativement des chalets, le développement de la villégiature sur le territoire publique et l’abolition de la spéculation sur les terrains soumis au tirage au sort.

Le président Dorval sera d’ailleurs en entrevue à l’émission « Rendez-Vous-Nature »: 9 et 10 janvier 2021, pour expliquer et savourer cette victoire pour les locateurs de baux sur les terres de la Couronne du Québec.


Aidons la Fondation…

La Fondation de la faune du Québec finance ses projets grâce au soutien de quelque 1 000 partenaires et collaborateurs qui versent 5 M$ par an à la Fondation, et par une foule d’activités de financement malheureusement toutes annulées en 2020 en raison de la pandémie.

La FFQ dispose d’un budget annuel en croissance de 11 M$, dont 8 M$ sont voués à des projets de recherches et d’aménagements fauniques.

Tous les chasseurs, pêcheurs et trappeurs contribuent à 42 % des revenus à la Fondation de la Faune du Québec au moment de l’achat de leur permis annuel : – permis de pêche : 3,06 $, et 4,23$ pour les permis de trappage et gros gibier. Au total, la communauté des chasseurs et des pêcheurs versent annuellement 4 M$ sur un budget de 11 M$. La FFQ compte de 22 spécialistes, biologistes, techniciens de la faune, experts en communications; faut voir le magnifique site de la FFQ, sous la direction générale de Jean-Claude D’Amours.

L’achat du calendrier 2021 de la Fondation de la Faune du Québec, représente une contribution importante à la protection de la faune et à ses habitats. (Photo: courtoisie)

et le programme Pêche en Herbe

Le 15e Encan Faune Nature, dont tous les profits sont versés au programme Pêche en Herbe, aura lieu en ligne, du 8 au 25 février 2021. Réalisé avec le soutien financier de, Canadian Tire, le programme Pêche en herbe a initié 316 000 jeunes à la pêche sportive, dont 33 000 à la pêche blanche, depuis 1997. Chaque initié reçoit une canne à pêche ou une brimbale, selon la saison, ainsi qu’une brochure éducative. Forêt, Faune et Parcs Québec remet à chaque jeune pêcheur, un certificat Pêche en herbe, un pendant du permis provincial de pêche jusqu’à l’âge de 18 ans.

Les associations et organismes qui désirent promouvoir la relève à la pêche sportive, ou obtenir plus d’informations sur le programme ou pour soumettre une demande de soutien, consultent le site à :  fondationdelafaune.qc.ca

La FFQ change la date limite pour obtenir un soutien pour la tenue d’activités d’initiation à la pêche du programme Pêche en herbe. Les demandes d’aide devront être reçues au plus tard le 15 janvier 2021, tant pour les activités d’initiation à la pêche pour la saison estivale de 2021 et celles de la saison hivernale de 2022-

Pour ne rien manquer de l’année 2021, les chasseurs, pêcheurs et amateurs de plein air et le public en général, se procurent le magnifique calendrier de La Fondation de la faune du Québec. Le thème du calendrier 2021 est « Mon boisé au service de la collectivité ».

Soyez toujours à jour, chaque jour, avec le calendrier 2021 de la Fondation de la Faune déjà disponible moyennant un don de 25 $ ou plus. Faites un don en ligne à : fondationdelafaune.qc.ca  .

Mon nom est Ernie Wells, chroniqueur chasse et pêche et animateur depuis six ans de l’émission hebdomadaire d'une heure « Rendez-Vous Nature », diffusée via 18 stations de radio, sur Facebook et www.rendezvousnature.ca. Journaliste, j’ai été correspondant du « Montreal Star », et collaborateur régional du Soleil de 1990 à 2020. De 1983 à 2014, j’ai signé la chronique chasse - pêche dans les hebdos régionaux de Québecor, où j'ai été rédacteur en chef et directeur de l'information. J’ai écrit dans Sentier Chasse-Pêche, et j’ai fondé le Salon Expo-Nature Rimouski, et Le Salon National Chasse Pêche Plein Air Rimouski. Je suis le promoteur de la Tournée annuelle des Films Chasse Pêche.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×