Nouvelle de 19 h Le voile se lève sur le projet de Groupe Fari

Le voile se lève sur le projet de Groupe Fari

Le projet de construction d’une résidence pour aînés de six étages nécessitant un investissement de quelque 20 M$ progresse, à la Ville de Rimouski.

Le Groupe Fari, qui compte trois investisseurs principaux en Dany Chassé, Nick Doucette et Israël Castillo, a fourni à la Ville les éléments détaillés de son projet particulier d’urbanisme afin de le soumettre à une consultation publique et de passer aux étapes subséquentes menant à l’attribution de son permis de construction.



Les promoteurs ont acquis le lot 5794015 de la Ville de Rimouski, sur la rue des Flandres, dans le district Saint-Pie-X pour y ériger leur édifice. La présentation publique d’hier soir a permis de prendre connaissance de plusieurs esquisses qui illustrent bien le projet et que nos lecteurs peuvent apprécier dans cet article.

La future résidence depuis l’intersection des rues des Flandres et Sylvain-Lelièvre, tel qu’imaginée par les architectes de Groupe Fari. (Photo: Ville de Rimouski)

Consultation limitée


Les citoyens seront aussi invités, par la publication d’un avis public, à manifester leurs demandes ou leur opposition dans le cadre d’une consultation publique, mais par écrit et dans un délai raccourci à 15 jours en raison d’un récent décret concernant l’état d’urgence sanitaire. Les détails sont disponibles sur le site Internet de la Ville de Rimouski.

Crise



(Photo: Ville de Rimouski)

« Le Groupe Fari avait un projet intéressant et s’est porté acquéreur du terrain. Honnêtement, les 140 logements qui seront offerts à la population plus âgée seront les bienvenus, car nous sommes en pleine crise du logement », souligne le maire, Marc Parent.

(Photo: Ville de Rimouski)

Plus en détail, la future résidence compterait 116 logements et 53 chambres répartis sur six étages, ce qui équivaut à 135 unités (NDLR : selon la règle trois chambres = un logement). Il y aurait 84 cases de stationnement.


Le président de Groupe Fari, Dany Chassé, mentionnait récemment en entrevue au journal le soir que son entreprise entend s’adresser à la clientèle de la classe moyenne au chapitre des coûts. « Si tout va comme prévu, la procédure de changement de zonage va se conclure en avril. Les travaux vont alors pouvoir commencer au printemps », notait par ailleurs monsieur Chassé.

Vue depuis la rue Claude-Léveillée. (Photo: Ville de Rimouski)


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×