Nouvelle de 19 h Saint-Mathieu semble vouloir faire marche arrière avec son règlement sur la pêche...

Saint-Mathieu semble vouloir faire marche arrière avec son règlement sur la pêche blanche

Pour empêcher la pollution de ses deux principaux cours d’eau, le Petit lac et le Grand lac Saint-Mathieu, la Municipalité de Saint-Mathieu-de-Rioux a adopté un nouveau règlement pour encadrer la pêche blanche à sa séance du conseil municipal de février.

Le conseil désirait réglementer l’implantation des cabanes à pêche et des abris à pêche sur le Grand lac et le Petit lac Saint-Mathieu par l’adoption d’un règlement concernant la sécurité et la protection de l’environnement sur son territoire.



Le règlement a été adopté le 1er février. Il devait s’appliquer aux activités entourant la pêche blanche sur les glaces du Petit lac et du Grand lac Saint-Mathieu. Or, le tollé de protestation soulevé par la publication d’un article du Journal Le Soir sur la question (https://journallesoir.ca/2021/02/11/la-municipalite-de-saint-mathieu-reglemente-la-peche-blanche-sur-son-territoire/) semble avoir convaincu la municipalité de faire marche arrière.

En effet, le maire Roger Martin a signifié à la station CIMT de Rivière-du-Loup que le conseil avait l’intention de reculer, au moins pour un an. Il explique que le conseil voulait avant tout se protéger contre ceux qui laissent leurs campements à l’abandon à la fin d’une journée de pêche ou à la fin de la saison. « Quatre murs et un toit, installés sur le lac, le déménager aux 48h et attendre 36h avant pour le rentrer sur le lac, on s’entend que c’est comme pas logique », a-t-il déclaré à la station de télé.


Il n’a pas été possible d’obtenir les commentaires de M. Martin, ce jeudi.

Contenu du règlement



Voici ce que contenait le règlement. L’implantation d’abris pour la pêche sur glace est autorisée pour chacun de ces lacs en respectant une distance de 30 mètres de toute limite de propriété privée riveraine. En absence de repères visibles, cette limite correspond au périmètre de la végétation arbustive riveraine visible. L’installation de tout abri à pêche (cabanette), abri temporaire ou cabane à pêche à l’extérieur des étendues prévues à ces fins est illégale.

Les abris à pêche (cabanettes) et les abris temporaires doivent être éloignés les uns des autres, dans toutes les directions, d’une distance minimale de 20 mètres minimum mesurée du centre d’un abri à l’autre lorsque placés à moins de 40 mètres de la rive du lac. Aucun abri à pêche (cabanette) et aucun abri temporaire ne pourra avoir une hauteur supérieure à 2,44 mètres et avoir des dimensions supérieures à 1,8 mètre par 2,44 mètres (mesures extérieures).


Les abris à pêche (cabanettes) et les abris temporaires doivent être conçus avec des matériaux légers et propres. Ils doivent être maintenus en bon état et être réparés au besoin de manière à garantir l’intégrité des lieux et ne pas mettre en danger la sécurité des personnes. Seuls les blocs de neige durcie ou de glace sont autorisés pour surélever, implanter, étayer ou stabiliser les abris à pêche sur la glace.

Période d’utilisation

Les abris temporaires doivent être retirés tous les jours après chaque période d’utilisation. Toutefois, les abris à pêche (cabanettes) doivent être complètement retirés du lac à toutes les périodes de 48 heures. Seuls les trous d’un diamètre maximum de 20 cm (8 pouces) sont autorisés pour la pratique de la pêche blanche. À la fin de l’activité, les trous doivent être balisés et recouverts de façon sécuritaire.

Toute personne qui installe un abri à pêche (cabanette) ou un abri temporaire sur les lacs Saint-Mathieu doit auparavant obtenir de la Municipalité un permis pour installer ledit abri. Ce permis doit mentionner le nom, l’adresse du propriétaire et son numéro de téléphone. Ce permis doit être affiché sur la façade avant de l’abri, et ce, en tout temps.

Le permis est valide jusqu’à 17 h le 31 mars de chaque année. Durant cette période, le bénéficiaire d’un permis ou d’une autorisation d’installation doit retirer à toutes les périodes de 48 heures son abri à pêche (cabanette) ou abri temporaire et celui-ci ne peut être réinstallé sur le lac avant une période de 36 heures. Après le 31 mars, aucun abri ne doit être présent sur le lac.

Lorsqu’un pêcheur enlève son abri à pêche, il doit récupérer tous les matériaux qu’il a utilisés, y compris ceux pris dans la glace et il doit laisser le site de pêche exempt de tout matériau, débris, rebut, etc. Tout déversement d’eaux usées, de pétrole, de déchets, de canettes, de bouteilles ou quoi que ce soit est interdit dans l’eau et sur la glace.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×