Nouvelle de 17 h Le Shaker repêche six joueurs de Matane

Le Shaker repêche six joueurs de Matane

La Ligue Puribec a tenu un repêchage de dissolution

Les équipes de la Ligue de baseball senior Puribec ont procédé, dimanche, au repêchage de dissolution du Bar La Mansarde de Matane. 

Au total, 19 joueurs ont été sélectionnés et pourront évoluer dans le circuit la saison prochaine ou dans le futur. 



Le Shaker de Rimouski, qui possédait le premier choix en raison de son classement de la dernière saison, a opté pour le lanceur et joueur d’inter, Maxime Gauthier. Toujours en première ronde, il a opté pour le vétéran lanceur droitier, Joël Arsenault, avec le choix acquis de La Pocatière dans une transaction pour des considérations futures.

Voici les joueurs réclamés au premier tour : 


1-Rimouski : Maxime Gauthier

2-Montmagny : Michaël Lavoie



3-Rimouski (de La Pocatière) : Joël Arsenault

4-Rivière-du-Loup : Louis-Michel L’Italien


5-Trois-Pistoles : Louis Bernier

6-Témiscouata : passe                                 

7 Trois-Pistoles (de Grand-Sault) : Mathieu Gauthier

8-Edmundston : passe

Par la suite, la formation rimouskoise a repêché le lanceur Jean-Christophe Dumas, le receveur, lanceur et joueur d’intérieur, Nicolas Boudreau, le voltigeur François Larouche et le lanceur Marc-André Lavoie. 

Avant la tenue du repêchage, la direction du circuit avait annoncé que Marc-André Junior Coulombe devenait la propriété de Rimouski, lui qui avait joint l’équipe la saison dernière quand Matane avait pris une pause en raison de la COVID-19. Il en est de même pour Pier-André Bouchard (Témiscouata) et Frédéric Gosselin (Rivière-du-Loup) qui demeurent avec leur nouvelle formation puisque le club d’Edmundston a fait savoir qu’il sera dans l’impossibilité de jouer pour une deuxième saison en raison de la crise sanitaire. 

Les joueurs d’Edmundston intéressés à jouer en 2021 feront l’objet d’un repêchage ultérieur. Il en sera de même pour les joueurs de Grand-Sault si cette équipe ne peut pas jouer en raison de la fermeture de la frontière entre le Québec et le Nouveau-Brunswick. Par contre, les Cataractes vont attendre le plus longtemps possible pour prendre une décision finale car leur première option est d’être sur le terrain, l’été prochain. 


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×