Actualités Économie Des citoyens mobilisés contre le projet de Groupe Fari

Des citoyens mobilisés contre le projet de Groupe Fari

Un regroupement de citoyens du quartier Saint-Pie-X se mobilise pour amener la Ville à revoir l’emplacement d’un projet de construction d’une résidence pour aînés sur la rue des Flandres.

Le projet piloté par le Groupe Fari, comprenant 174 unités sur six étages et 84 stationnements, situé dans un quartier résidentiel, n’est pas compatible avec la vocation et l’aménagement du quartier.



« C’est un projet sans consultation qui soulève de grandes inquiétudes environnementales. Les résidents du quartier ont appris cette semaine que la Ville avait évalué positivement l’implantation de ce projet de résidence de grande envergure sans présenter publiquement, au préalable, l’évaluation des impacts environnementaux, sur la sécurité, sur la circulation, sur la dévalorisation foncière, sur la mise en œuvre du chantier »,  mentionne le regroupement dans un communiqué.

Critères négatifs


Il apparaît évident pour les citoyens du secteur que certains des critères d’évaluation relatifs au projet particulier de construction, de modification ou d’occupation d’un immeuble (PPCMOI) n’ont pas été considérés, tels que l’intégration naturelle du bâtiment dans le milieu et les conséquences sur l’environnement des résidents actuels, notamment en ce qui concerne l’ensoleillement, la circulation, le bruit et les émanations.

« Par ailleurs, plusieurs résidents avaient été informés, au moment de l’achat de leur propriété, qu’aucune construction n’était prévue dans cet espace vert afin de préserver les bandes riveraines ainsi que le boisé patrimonial. La maquette rendue disponible par le Groupe Fari laisse présager que ce projet aura un impact négatif sur le ruisseau et sur l’étendue d’arbres matures », estiment les citoyens concernés.



« Le quartier Saint-Pie-X est majoritairement composé de maisons unifamiliales, de jumelés et d’espaces verts. L’arrivée d’un bâtiment d’une telle envergure, soit l’équivalent en hauteur de l’hôpital de Rimouski, relève du manque de vision stratégique de la Ville pour le développement du quartier » souligne le regroupement citoyen qui milite depuis près d’une semaine pour faire entendre sa voix.

Conscients


« Nous sommes tout à fait conscients de l’importance de tels projets pour la Ville de Rimouski, mais pourquoi un projet aussi gros sur un terrain et un quartier mal adaptés pour accueillir celui-ci ? ».

Le regroupement soutient que l’augmentation du trafic automobile éventuellement entraînée par cette méga construction est incohérente et dangereuse.

Avec le développement du Lab-École qui préconisera le transport actif à deux pas de l’emplacement du futur projet, les citoyens sont d’avis que rien n’a été pensé pour protéger la sécurité des enfants et des résidents du quartier dans des rues qui n’ont pas été conçues pour soutenir ce genre de flux de véhicules.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×