Nouvelle de 18 h Sentiers sur le littoral : la Ville précise ses intentions

Sentiers sur le littoral : la Ville précise ses intentions

La Ville de Rimouski précise ses intentions quant à la jonction des deux sentiers situés sur le littoral, qui permettraient de joindre le sentier pédestre en provenance de la ville au secteur du Rocher Blanc.

Rappelons que le propriétaire d’un lot du secteur Varennes-sur-Mer, Éric Labbé, a subitement décidé de mettre fin au droit de passage qu’il accordait aux piétons depuis une trentaine d’années, au début de l’automne dernier. Selon monsieur Labbé, l’usage qu’en ont fait certains piétons a dépassé les bornes.



Certains ont utilisé à la longue un autre sentier qui passe aussi sur son terrain. Il doit constamment argumenter avec des gens qui ne respectent pas les consignes et il a trouvé des déchets à répétition. Le propriétaire a signifié récemment à la Ville que sa décision est définitive.

Le dossier a fortement fait réagir sur notre page Facebook, la semaine dernière, si bien que le journal est allé à la recherche d’informations additionnelles.


En bas, à gauche, le secteur Rocher Blanc; en haut, à droite, le secteur Varennes-sur-Mer, où on abouti depuis le sentier en provenance du centre-ville.. (Photo: courtoisie, Armand Dubé)

D’ici l’automne

« Voici des précisions concernant le secteur Varennes-sur-mer. Les démarches de développement d’un tracé alternatif suivent leur cours en ce moment avec nos différents services. Nous travaillons à trouver une alternative d’ici l’automne. Dans les prochains jours, il y aura également de l’affichage ajouté afin d’indiquer aux gens qui circulent dans le secteur que cette portion de sentier est fermée. L’ajustement a aussi été fait sur nos cartes du secteur », précise un conseiller en communications de la Ville, Frédéric Savard.



Il faut donc s’attendre à ce que les piétons ne puissent pas joindre les deux sentiers avant l’automne, à moins d’enfreindre une propriété privée.

L’affiche sur le sentier bloqué posée par le propriétaire l’automne dernier invitait les mécontents à se plaindre à la Ville. (Photo: courtoisie)

Patinoire de Rimouski-Est


Par ailleurs, concernant un autre dossier publié dans nos pages, lundi, au sujet de citoyens de Rimouski-Est mécontents de l’état de la patinoire de quartier, la Ville a rapidement réagi et a procédé au déneigement des installations du centre Adhémar-Saint-Laurent, hier, comme en font foi les photos ci-jointes.

(Photo: courtoisie)
(Photo: courtoisie)


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×