thumbnail_Pub_Journal le soir_Guignolée_Bandeau
Nouvelle de 18 h > Monsieur Tanguay aurait été bien fier de ses p’tits gars
Nouvelle de 18 h

Monsieur Tanguay aurait été bien fier de ses p’tits gars

L’Océanic l’emporte 3-2 en prolongation face aux Voltigeurs
Des joueurs heureux à la suite du but gagnant (Photo : Océanic / Folio Photo – Iften Redjah)

L’Océanic a comblé un déficit de 2-0 en route vers un gain de 3-2, en prolongation, face aux Voltigeurs de Drummondville samedi après-midi au Colisée Financière Sun Life.

C’est un but de Tyson Hinds qui a donné cette victoire à l’Océanic qui était sur une séquence de quatre revers. Avant le match, l’équipe avait souligné le décès, jeudi, de son père fondateur, Maurice Tanguay. 

La cérémonie d’avant-match à la mémoire de Maurice Tanguay (Photo : Océanic / Folio Photo – Iften Redjah)

« Je n’ai pas eu la chance de connaître Monsieur Tanguay, mais on voulait jouer une grosse partie pour lui. C’était inacceptable la façon dont on a joué en première période. On savait qu’il fallait monter notre jeu d’un cran et on a bien fait par la suite », a souligné Xavier Cormier qui a connu un excellent match au centre du premier trio avec deux buts et une passe, en plus de gagner 16 de ses 24 mises en jeu. 

Serge Beausoleil abondait dans le même sens. « La première période a été difficile, mais c’est beau de voir comment les gars sont revenus dans le match, comment ils ont fait preuve de résilience pour ravir la victoire », a expliqué qui s’est fait élogieux sur le travail de son premier trio. 

Une bannière « Merci Maurice » avait été placée sur la bande. (Photo : Océanic / Folio Photo – Iften Redjah)

Lui aussi avait une pensée pour celui qui nous a quittés jeudi. « L’organisation a rendu un très bel hommage à monsieur Tanguay. C’était sobre et de toute beauté. On a perdu notre père fondateur. Même si certains de nos joueurs ne l’ont jamais croisé, sa mémoire est présente pour tout le monde. C’était important de jouer de la bonne façon. Les gars ont travaillé très fort et lui ont rendu hommage de la bonne façon en allant chercher les deux points. Le vestiaire était empreint de ce désir de lui rendre hommage », a souligné l’entraineur-chef qui mentionne qu’il va beaucoup manquer les nombreux entretiens qu’il avait régulièrement avec lui. 

Chez les Voltigeurs, on avait l’impression de s’être fait avoir. « On a eu des chances de mettre le match hors de portée. On a frappé des poteaux et leur gardien a fait de gros arrêts. On les a laissés revenir dans le match et on s’est fait avoir. Plus le match avançait, plus c’était difficile dans l’exécution. On s’est compliqué la vie », a expliqué l’entraineur-chef, Steve Hartley. 

Mauvais départ

L’Océanic n’a pas connu une bonne première période. Les Voltigeurs ont largement dominé et pris les devants 2-0 sur les buts de Luke Woodword et Drew Madigan. Le chiffre des lancers (11 contre 4) indique bien l’allure de l’engagement.

Ce fut beaucoup mieux en deuxième pour les locaux qui ont le seul but de la période, celui de Xavier Cormier sur un deuxième effort.  Le même Cormier a créé l’égalité avec un peu plus d’une minute à jouer. Un but qui couronnait une excellente troisième période pour l’Océanic. Tyson Hinds a ensuite complété la remontée en prolongation.

Les deux gardiens ont volé la vedette dans la rencontre. Raphaël Audet a eu son gros mot à dire dans la victoire des siens avec 26 arrêts. À l’autre bout, Francesco Lapenna a aussi bien fait sur les 22 lancers de l’Océanic. « Sans Raphaël, on n’aurait pas remporté le match », a souligné Beausoleil. 

En bref

Zachary Bolduc a connu un fort match en préparant les trois buts des siens… Les défenseurs Philippe Casault et Anthony D’Amours, qui étaient blessés, ont effectué un retour au jeu… Mathis Gauthier, Frédéric Brunet et Alexandre Lefebvre étaient les joueurs retranchés… Nathan Ouellet a été utilisé comme défenseur en compagnie d’Anthony D’Amours… Prochain match de l’Océanic : dimanche à nouveau contre les Voltigeurs à 14 h…

Facebook Twitter Reddit