Nouvelle de 17 h «C’est clair que je m'adressais à une personne qui est en campagne...

«C’est clair que je m’adressais à une personne qui est en campagne électorale»

Un intervenant, à propos de la candidature de Virginie Proulx à la mairie de Rimouski

L’annonce de la candidature de la conseillère du Bic, Virginie Proulx, à la mairie de Rimouski en novembre prochain, ne serait plus qu’une formalité et pourrait même survenir dans une semaine.

Après avoir établi que la conseillère bicoise avait rencontré les responsables d’au moins deux organismes socioéconomiques pour préparer sa plateforme électorale et qu’elle avait réservé un nom de domaine pour promouvoir vraisemblablement sa campagne électorale le journal le soir a encore appris ces derniers jours des informations de sources fiables qui viennent confirmer ses intentions. Des informations qui méritent d’être dévoilées au bénéfice de nos lecteurs, même si les langues sont difficiles à délier.



D’une part, madame Proulx pourrait profiter de la Journée des femmes, le 8 mars, lundi prochain, pour confirmer qu’elle sera candidate à la succession de Marc Parent. D’autre part, elle est dans une période où elle sollicite l’appui de différentes personnalités, principalement des personnes les plus impliquées dans la communauté du Bic. Avec un certain succès, semble-t-il.

Personnalités


Une de ces personnes serait la cheffe-cuisinière bien connue Colombe Saint-Pierre. Un appel téléphonique logé auprès de cette dernière ne nous a pas permis d’en apprendre davantage. Un assistant de madame Saint-Pierre nous a retourné notre appel pour nous dire qu’il ne jugeait pas pertinent de répondre à notre demande d’entrevue.

Par ailleurs, une source nous indique que d’autres personnalités des milieux sociaux et culturels du Bic sont également tentées d’appuyer madame Proulx publiquement, notamment en reconnaissance de la vigueur qu’elle a mise à défendre le Bic dans le dossier du redécoupage des districts électoraux de Rimouski. Des citoyens du Bic craignaient une transformation des limites historiques de l’ancien village et la perte de son nom en faveur d’un numéro de district. Le Bic a été annexé par Rimouski en 2009.



« Elle est en campagne »

Pour un intervenant qui l’a rencontrée afin de lui transmettre des informations pour l’aider à bâtir son programme électoral : « C’est un secret de polichinelle qu’elle se présentera. Pour moi, c’était clair que la personne à qui je m’adressais était en campagne électorale. »


Une autre source nous a mentionné que madame Proulx avait retenu les services d’un conseiller stratégique pour la durée de la campagne électorale. Ce relationniste et « idéateur » a demandé de ne pas être identifié et n’a rien voulu confirmer, mais il a déjà de l’expérience en politique.

Principale intéressée

Le journal a joint madame Proulx en début d’après-midi.

« La Journée des femmes serait-elle un bon moment pour confirmer votre candidature? », lui avons-nous demandé.

« Je pourrais le faire… comme je pourrais ne pas le faire! Ma réponse est toujours la même : je ne suis pas prête à confirmer quoi que ce soit maintenant. On verra en temps et lieu. Pour l’instant, ce ne sont que des rumeurs », a répondu la principale intéressée.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×